Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Les personnes marginalisées au centre des cadeaux échangés lors de la visite papale

Les personnes marginalisées au centre des cadeaux échangés lors de la visite papale

Les personnes marginalisées au centre des cadeaux échangés lors de la visite papale

Le pape François reçoit l’icône représentant le Christ universel rassemblant le monde entier dans l’unité. Photo: Peter Williams/COE

22 juin 2018

Version française publiée le: 27 juin 2018

Le pape François et les dirigeants du Conseil œcuménique des Églises (COE) ont échangé des cadeaux lors d’une simple cérémonie en plein air dans le jardin de l’Institut œcuménique du COE à Bossey, près de Genève, pendant la visite d’une journée en Suisse du pontife à l’occasion du 70e anniversaire du COE.

Accompagnés d’un petit groupe de représentants du COE et du Vatican, le secrétaire général du COE pasteur Olav Fykse Tveit et le pape François ont tous les deux présenté des sculptures symbolisant le besoin d’inclure les personnes souvent marginalisées dans la société.

L’Institut œcuménique est situé dans le château de Bossey, à un peu plus de 20 kilomètres seulement de Genève. Il a été fondé en 1946, en tant que centre d’enseignement et de formation œcuméniques, en pleins préparatifs pour l’établissement officiel du COE deux ans plus tard.

Le pasteur Tveit a remis au pape François une croix en bois sculptée spécialement pour la visite du pontife par Karim Okiki, un homme sourd de 33 ans originaire du Kenya. Trois symboles du handicap sculptés sur la croix représentent les aveugles ou les mal voyants, les personnes souffrant de troubles physiques, et les sourds.

Figure également sur la croix le symbole du langage des signes, pour l’inclusion des personnes handicapées dans toutes les dimensions de l’Église et de la société. Le symbole n’est pas «en marge, mais au centre», a déclaré le pasteur Tveit alors qu’il montrait la croix au pape François.

En retour, le pape François a offert au COE une sculpture nommée «crucifixion» pour la chapelle du Centre œcuménique, produite en 1990 par l’artiste de renom Alberto Ghinzani de Pavie, en Italie. Façonnée dans une seule pièce de bronze, la sculpture semble à première vue représenter Jésus crucifié. À l’examiner de plus près, on y découvre une figure éperdue de douleur, sans barbe ni couronne d’épines.

Le Vatican a expliqué que la sculpture faisait allusion à l’esclavage et à l’exploitation morale, et exprime l’espoir du pape François que toutes et tous «s’efforcent de sortir les personnes marginalisées du courant de la misère, pour les ramener à leur vraie dignité.»

La visite à Bossey, pendant laquelle le pape François a déjeuné avec les dirigeants du COE avant l’échange de cadeaux, était la seule escale du pontife en dehors de Genève.

Le COE et l’Église catholique romaine, qui n’est pas membre du COE, mais travaille avec lui sur divers projets, collaborent de longue date dans le cadre de l’Institut œcuménique. Son doyen actuel, le pasteur Lawrence Iwuamadi, est un prêtre catholique romain issu du Nigeria.

Le directeur de l’Institut, le père Ioan Sauca, prêtre orthodoxe originaire de Roumanie et secrétaire général adjoint du COE, a présenté au pape François une reproduction d’une icône suspendue à l’entrée de Bossey.

Cette icône, considérée comme le symbole de Bossey, représente le Christ universel rassemblant le monde et la création tout entiers dans l’unité, transcendant les cultures, les nations et les âges.

Le pape François a offert à Bossey une médaille encadrée commémorant son Voyage apostolique à Genève, sur laquelle sont représentés l’emblème papal et le château de Bossey.

Pendant la cérémonie, le pasteur Tveit a remis au pape François deux bouteilles d’eau, symboles de la décision du COE de se joindre au projet des Communautés bleues, qui revendique l’accès à l’eau en tant que droit humain et lutte contre l’usage des bouteilles en plastique là où l’eau courante est potable.

«Nous n’utilisons pas de plastique et buvons l’eau du robinet» a déclaré le pasteur Tveit alors qu’il présentait les bouteilles au pape François, qui a fait de la protection de l’environnement une priorité majeure de son pontificat.

En savoir plus sur la sculpture unique offerte par le pape François au COE

Consultez les actualités du Vatican sur la visite du pape à Bossey

Visite du pape François au Conseil œcuménique des Églises

Photos de la visite en haute résolution