World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Regarder en arrière et se tourner vers l’avenir

Regarder en arrière et se tourner vers l’avenir

Regarder en arrière et se tourner vers l’avenir

Cathédrale d’Uppsala, Suède Photo: Albin Hillert/COE

31 octobre 2018

Version française publiée le: 01 novembre 2018

En 1968, le mouvement œcuménique fit un important pas en avant lorsque son engagement en faveur de la justice et de la paix se manifesta à l’Assemblée générale du Conseil œcuménique des Églises (COE) à Uppsala, Suède.

Un demi-siècle plus tard, le week-end œcuménique s’ouvre samedi prochain (le jour de la Toussaint) en cette même ville suédoise et célèbre non seulement les 50 ans de l’œcuménisme mondial, mais aborde également les questions urgentes et les nouveaux enjeux auxquels est confronté le mouvement œcuménique.

Sous le même thème qu’en 1968: «Voici, je fais toutes choses nouvelles!», dix séminaires différents seront organisés le 3 novembre, au cours desquels certaines des questions œcuméniques les plus pertinentes de notre temps seront débattues, telles que le racisme, le dialogue interreligieux, la migration et la durabilité écologique.

«Regarder en arrière nous aide à nous tourner vers l’avenir. L’année 1968 était une année mouvementée qui a vu l’avènement d’un mouvement œcuménique basé sur une meilleure compréhension de la mission des Églises chrétiennes du monde entier. Aujourd’hui, l’isolement et la polarisation défient l’œcuménisme. La question à laquelle nous nous heurtons est la suivante: comment pouvons-nous nous aligner sur une mission commune dans un monde qui a besoin d’unité et d’humanité?», explique Karin Wiborn, secrétaire générale du Conseil chrétien de Suède, qui accueille l’événement conjointement avec l’Église de Suède et l’Église unie de Suède.

À la suite de la prière matinale dominicale, la présidente du COE, Mme Agnes Abuom, reviendra plus spécifiquement sur les défis œcuméniques d’aujourd’hui. Ensuite, le secrétaire général du COE, le pasteur Olav Fykse Tveit, prêchera lors d’une célébration de prière œcuménique publique en la cathédrale d’Uppsala, animée par l’archevêque suédois Antje Jackelén.

Près de 150 invité-es de marque d’Églises et d’organisations religieuses de Suède devraient participer au week-end œcuménique.

Pour l’accréditation aux séminaires organisés samedi, veuillez contacter l’attaché de presse du Conseil chrétien de Suède, Mikael Stjernberg, mikael.stjernberg@skr.org immédiatement.

Une accréditation est également nécessaire pour les photographes souhaitant couvrir la célébration de prière dominicale à la cathédrale.

Plus d’informations sur le week-end œcuménique (en suédois, Conseil chrétien de Suède)

Journée de réflexion commune COE-ACT Alliance sur la diaconie œcuménique et le développement durable (en anglais)

Réunion du Comité exécutif du COE, Uppsala 2018

Le pasteur Tveit à l’Assemblée d’ACT: avec l’espoir, les Églises peuvent agir ensemble (communiqué de presse du COE du 29 octobre 2018)

L’archevêque Antje Jackelén ouvre l’Assemblée d’ACT à Uppsala (communiqué de presse du 29 octobre 2018)