World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Le problème de la violence sexuelle : une équipe oecuménique rend visite aux Eglises et organisations d'aide humanitaire en Afrique occidentale

Le problème de la violence sexuelle : une équipe oecuménique rend visite aux Eglises et organisations d'aide humanitaire en Afrique occidentale

07 mars 2002

Le Conseil oecuménique des Eglises (COE), ACT (Action commune des Eglises) International et la Fédération luthérienne mondiale (FLM) vont envoyer en Afrique occidentale une équipe oecuménique chargée d'enquêter sur les allégations formulées dans un récent rapport confidentiel publié par le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et Save the Children UK sur la violence et l'exploitatio n sexuelles que subissent les enfants réfugiés en Sierra Leone, au Libéria et en Guinée.

La délégation arrivera à Freetown, Sierra Leone, le 11 mars, après quoi elle se rendra au Libéria et en Guinée ; l'ensemble de la visite durera deux semaines.

Avec l'appui de la FLM et du COE, ses organisations fondatrices, ACT International a publié le 1er mars une déclaration condamnant toutes les formes d'abus sexuels et soulignant « sa profonde inquiétude face à la gravité présumée des actes de violence et d'exploitation sexuelles perpétrés contre les enfants par des personnes travaillant dans le domaine de l'aide humanitaire » ; l'association s'est déclaré e « bouleversée par les témoignages des enfants et de leurs familles ».

Les membres de l'équipe auront des rôles et des tâches différents dans cet effort *cuménique commun. Certains seront chargés d'enquêter sur les allégations et de déterminer la nécessité d'amélioratio ns opérationnelles non seulement dans le cadre de la région, mais aussi dans tous les secteurs de l'alliance ACT partout dans le monde. D'autres membres de l'équipe rencontreront les représentants des Eglises et organisations partenaires interreligieuses afin de discuter du problème de la violence sexuelle dans le contexte de la Décennie « vaincre la violence ».

Selon Melaku Kifle, chargé de programme dans l'équipe « Relations internationales » du COE et membre de la délégation, « nous devrons discuter ensemble de la manière dont les Eglises, aux niveaux local, national et international, peuvent susciter une prise de conscience de la violence et du harcèlement sexuels et des mesures à prendre pour y mettre fin. Cette violence n'est tolérable en aucune circonstance. »

ACT International facilite et coordonne les opérations de secours d'urgence et d'aide humanitaire, au nom de la Fédération luthérienne mondiale et du Conseil oecuménique des Eglises. Dix de ses membres travaillent dans les trois pays. L'équipe oecuménique rendra visite à tous ces membres, ainsi qu'aux Eglises membres du COE et de la FLM et organisations partenaires dans ces pays.

La délégation se compose des personnes suivantes :

ACT International :

Sophie Gabbe Nygaard, conseillère principale auprès de l'Unité d'aide d'urgence, Norwegian Church Aid.

Roswitha Brender, responsable de programme pour l'Afrique occidentale, Diakonie Emergency Aid (Allemagne).

Callie Long, responsable de la communication, ACT International.

Fédération luthérienne mondiale :

Paul Mbugua Kamau, Eglise évangélique luthérienne du Kenya.

Conseil oecuménique des Eglises :

Evêque S. Tilewa Johnson, Diocèse anglican de Gambie

Melaku Kifle, chargé de programme, équipe « Relations internationales » du COE.