World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Le COE déplore la disparition d'un ancien collègue

Le COE déplore la disparition d'un ancien collègue

05 juillet 2002

C'est avec une grande tristesse que le Conseil oecuménique des Eglises a appris le décès soudain de son ancien collègue, le père Ion Bria, le 2 juillet 2002, à Genève. Le père Ion Bria était, depuis 1973, secrétaire exécutif pour la mission et les relations orthodoxes au Conseil oecuménique des Eglises à Genève et, depuis 1987, directeur de la Sous-unité "Renouveau et vie paroissiale". Peu avant de prendre sa retraite en 1994 il a été directeur de l'Unité "Foi et témoignage" du COE.

Au fil des années, il était devenu un théologien et un oecuméniste de renom mondial, surtout par ses publications dans le domaine de la mission: Martyria-Mission, Go forth in Peace, Liturgy after the Liturgy. Ses années au service du COE ont été consacrées non seulement à une réflexion missiologique à la fois riche et pertinente, mais aussi à la formation et l'encouragement de la nouvelle génération des théologiens.

Dans une lettre à la veuve du défunt, le secrétaire général par intérim du COE, Georges Lemopoulos a exprimé la profonde tristesse du COE pour la perte du père Ion Bria "le collègue, l'ami, le père spirituel". Il l'a fait au nom du secrétaire général du COE, le pasteur Konrad Raiser, actuellement en visite auprès des Eglises en Afrique, et du président du Comité central, Sa Sainteté le catholicos Aram de Cilicie. "Je suis certain" a-t-il ajouté "que le Conseil oecuménique des Eglises, l'institution que le père Ion a servie pendant de nombreuses années avec une dévotion toute particulière, trouvera une occasion pour honorer la mémoire d'un collègue et ami si précieux."

Né en Roumanie en 1929, le père Ion Bria a fait ses études de théologie de 1950-54 à l'Institut théologique de Bucarest. Après des études post-universitaires, il est ordonné prêtre en 1972. En 1978, il est nommé professeur de théologie dogmatique et de missiologie à l'Institut théologique de Bucarest, et en 1995 il devient professeur associé à la Faculté de théologie "Andrei Saguna" de Sibiu en Roumanie. Auteur d'une quinzaine de livres, il a aussi rédigé des ouvrages spécialisés et a publié environ 300 études et articles théologiques et oecuméniques.

Le service funèbre aura lieu en Roumanie le lundi, 8 juillet 2002.