World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / La spiritualité autochtone doit enrichir et transformer le Pèlerinage de justice et de paix

La spiritualité autochtone doit enrichir et transformer le Pèlerinage de justice et de paix

La spiritualité autochtone doit enrichir et transformer le Pèlerinage de justice et de paix

Une délégation internationale du COE visite le collège Nungalinya à Darwin (Australie) en 2010. © Gabrielle Russell-Mundine/COE

15 août 2016

Version française publiée le: 17 août 2016

Alors que les communautés autochtones du monde entier se battent pour être reconnues, pour survivre et pour avoir le droit d’exister en tant que peuples distincts et autodéterminés, le Conseil œcuménique des Églises (COE) organise un colloque sur la spiritualité et la théologie autochtones à Darwin, en Australie (Territoire du Nord).

Le colloque, qui aura lieu du 27 au 31 août, aura pour thème «Pèlerinage de justice et de paix: dessiner ensemble des paysages d’espoir». Katalina Tahaafe-Williams, responsable de programme au COE pour la mission et l’évangélisation, explique: «alors que la communauté fraternelle effectue un Pèlerinage de justice et de paix, il est essentiel de réfléchir ensemble et de clarifier les conceptions spirituelles et théologiques autochtones de ce pèlerinage qui peuvent influencer, nourrir et enrichir la manière dont les communautés ecclésiales et religieuses cherchent à faire régner la justice et la paix pour tous les peuples.»

«Face à l’injustice dont souffrent quotidiennement les peuples autochtones partout dans le monde, et qui se manifeste par l’oppression politique, l’exploitation économique et la violence, un effort et un engagement politiques et humanitaires renouvelés sont nécessaires», estime Mme Tahaafe-Williams.

Le colloque de Darwin aura lieu au collège théologique œcuménique Nungalinya. C’est la première d’une série de manifestations rassemblant des théologiens autochtones du monde entier et offrant un espace de planification stratégique et proactive pour définir comment la spiritualité et la théologie autochtones peuvent influer sur le mouvement œcuménique et le guider. Ces événements ont également pour but de stimuler et de renforcer la création de réseaux œcuméniques entre les peuples autochtones, à l’échelle régionale et internationale.

«La date et le lieu de ce colloque ne pouvaient pas mieux tomber, ajoute Mme Tahaafe-Williams. Les injustices contre les peuples autochtones sont inacceptables, quel que soit le contexte. Mais de temps en temps, dans le monde, elles font surface, et notamment ici en Australie où la violence contre de jeunes autochtones en détention a récemment été révélée au grand jour.»

«Nous espérons que, grâce au travail du COE et de tous ses partenaires, nous pouvons entamer des pèlerinages de justice et de paix qui transforment les paysages du chemin sur lequel nous évoluons en lieux où Dieu est réellement présent et qui nous changent nous, les pèlerins, de la même manière», conclut Mme Tahaafe-Williams.

Pour en savoir plus sur le colloque sur la spiritualité et la théologie autochtones, qui aura lieu du 27 au 31 août (en anglais)

Solidarité du COE avec les populations autochtones

Mission du COE à partir de situations marginales

Pèlerinage de justice et de paix du COE