World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Le Conseil œcuménique des Églises reporte son Assemblée pour être plus inclusif envers la grande communauté fraternelle en pleine pandémie de COVID-19

Le Conseil œcuménique des Églises reporte son Assemblée pour être plus inclusif envers la grande communauté fraternelle en pleine pandémie de COVID-19

Le Conseil œcuménique des Églises reporte son Assemblée pour être plus inclusif envers la grande communauté fraternelle en pleine pandémie de COVID-19

Photo: Albin Hillert/WCC

03 juin 2020

Version française publiée le: 03 juin 2020

Le Comité exécutif, au nom du Comité central du Conseil œcuménique des Églises (COE), a décidé, en étroite consultation avec l’Église évangélique d’Allemagne (EKD) et d’autres Églises hôtes et partenaires locaux, de reporter la Onzième Assemblée initialement prévue en septembre 2021 à Karlsruhe, en Allemagne, en 2022.

La décision, annoncée le 3 juin, a été prise compte tenu de la gravité et des incertitudes liées à la pandémie de COVID-19. Il est à espérer que la tenue de l’Assemblée en 2022 offrira une meilleure garantie de participation pleine et entière de la communauté fraternelle œcuménique. L’emplacement à Karlsruhe demeurera inchangé.

L’Église évangélique de Baden, EKD, le Conseil des Églises d’Allemagne et d’autres Églises de diverses confessions en Allemagne, en France et en Suisse avaient adressé une invitation conjointe à l’Assemblée à se réunir à Karlsruhe, une région européenne située à la frontière des trois pays. Ils ont réitéré leur invitation en 2022, laquelle a été chaleureusement acceptée par le COE.

L’Assemblée rassemblera 800 délégué-e-s officiel-le-s des 350 Églises membres du COE et de nombreuses autres personnes participantes et visiteuses qui se rassembleront dans la prière et célébreront leur communauté fraternelle sous le thème «L’amour du Christ mène le monde à la réconciliation et à l’unité».

Le thème de l’Assemblée fera l’objet de réflexions à l’aune de la situation mondiale dramatique causée par la pandémie de COVID-19. Cette pandémie aura également d’importantes répercussions sur la planification de l’Assemblée dans le domaine de la programmation, de la logistique et des finances.

Les nouvelles dates de l’Assemblée prévues au second semestre 2022 font actuellement l’objet de discussions et seront fixées de concert avec le centre d’exposition de Karlsruhe, Messe Karlsruhe. Les plans, déjà bien avancés, seront révisés et remaniés en vue de la nouvelle échéance en 2022.

L’Assemblée du COE se réunit habituellement tous les huit ans et est l’organe de prise de décision suprême du COE. Elle a pour fonctions de déterminer les grandes orientations du COE et d’élire les membres de son Comité central, le principal organe législatif du COE entre deux Assemblées.

La présidente du COE, Agnes Abuom, a déclaré: «Nous espérons que d’ici 2022, nous aurons davantage de certitudes et de connaissances au sujet des effets de la pandémie de COVID-19, et nous espérons que l’attente en amont du rassemblement de l’Assemblée se traduira par une plus grande participation de tous ceux et de toutes celles désirant cheminer, travailler et prier ensemble. Ce fut une décision très difficile à prendre, mais nous avons bon espoir qu’elle sera compensée par la joie ressentie lorsque nous pourrons enfin nous retrouver, ensemble, en 2022.»

Le métropolite Gennadios de Sassima, vice-président du COE et président du Comité de planification de l’Assemblée du COE, a déclaré que le COE a pour priorité la sécurité, le caractère inclusif et l’amour de la communauté fraternelle dans son ensemble. «Nous prenons cette décision dans un esprit de soin, d’amour et de dignité pour la seule famille humaine. Que Dieu nous aide à obtenir l’assurance de la sécurité et de l’égalité dont nous avons besoin pour organiser une Assemblée qui puisse accueillir tout le monde dans la joie et l’amour.»

Insistant sur l’occasion offerte par le report de l’Assemblée aux Églises, la vice-présidente et évêque Mary Ann Swenson a indiqué: «Je suis convaincue que travailler, cheminer et prier ensemble en plein COVID-19 permettra à notre communauté fraternelle, à nos membres du personnel et à toutes nos Églises d’apprécier et d’incarner plus profondément encore dans nos vies et notre travail le thème même que nous avons choisi pour l’Assemblée: «L’amour du Christ mène le monde à la réconciliation et à l’unité».

Pour l’évêque Heinrich Bedford-Strohm, président du Conseil EKD, «Karlsruhe demeure, à bien des égards, l’emplacement idéal pour une Assemblée œcuménique transfrontalière avec une dimension européenne». Il a réitéré que «la raison principale pour laquelle nous invitons l’Assemblée à se tenir en Europe est que nous espérons recevoir quelque chose. Étant donné les enjeux auxquels nous devrons nous confronter dans les années à venir, cet événement œcuménique majeur peut être un signe visible d’un seul monde de solidarité, de paix et de justice».

L’évêque Jochen Cornelius-Bundschuh de l’Église évangélique de Baden s’est dit prêt à utiliser ce temps supplémentaire pour travailler avec toutes les Églises de la région. «Poursuivons notre cheminement et soyons inspiré-e-s par le thème merveilleux».

Le maire de la ville de Karlsruhe, Frank Mentrup, a confirmé que l’invitation du COE tiendra évidemment toujours en 2022. «Toute la ville se réjouit d’accueillir les représentant-e-s des Églises du monde entier ici, à Karlsruhe – au cœur de l’Europe, dans une région ancrée dans l’histoire, où les voisins sont devenus des amis de longue date et où ici même, avec nos partenaires de cette rive du Rhin et d’en face, à travers les frontières, à Baden, au Palatinat, en Alsace, mais aussi en Suisse, nous travaillons ensemble et sommes liés dans l’amitié pour un avenir digne d’être vécu», confie-t-il. «Les structures créées constituent une base solide pour relever les défis à venir et couronner de succès l’Assemblée du COE à Karlsruhe – et ce, en 2022 également.»

Le père prof. Ioan Sauca, secrétaire général intérimaire du Conseil œcuménique des Églises a souligné: «Tant de réflexion créative et de dur labeur ont déjà été entrepris dans le cadre des préparatifs de notre prochaine Assemblée. Je suis reconnaissant envers tous ceux et toutes celles qui y ont déjà contribué et j’ai bon espoir que par notre collaboration renouvelée, le soutien des Églises, et les bénédictions constantes de Dieu, notre Onzième Assemblée contribuera encore davantage à la vie, au témoignage et à la spiritualité des chrétien-ne-s du monde entier.»

Pour toute question ou demande d’entrevue à adresser au COE, nous vous invitons à contacter:
Marianne Ejdersten,

Directrice de la communication du COE, mej@wcc-coe.org,  +41 79 507 6363.
ou:
Claus Grue,
Consultant en communication et coordinateur des médias du COE, clg@wcc-coe.org, +46 70 611 0977.

Pour toute question ou demande d’entrevue à adresser au EKD, nous vous invitons à contacter:

Pressestelle der Evangelischen Kirche in Deutschland (EKD)
Carsten Splitt
Herrenhäuser Str. 12
30419 Hannover
T. +49(511) 2796-264/268
F. +49(511) 2796-777
pressestelle@ekd.de
www.ekd.de

Lien vers la page internet de l’Assemblée

COVID-19

Le Comité exécutif du COE se réunit virtuellement et prie pour le monde accablé par le COVID-19