World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Le COE appelle à la «contrainte maximale» dans l’escalade du conflit entre les États-Unis et l’Iran

Le COE appelle à la «contrainte maximale» dans l’escalade du conflit entre les États-Unis et l’Iran

Le COE appelle à la «contrainte maximale» dans l’escalade du conflit entre les États-Unis et l’Iran

Photo: Paul Jeffrey/COE

03 janvier 2020

Version française publiée le: 07 janvier 2020

Le Conseil œcuménique des Églises (COE) est profondément préoccupé par les possibles conséquences pour le Moyen-Orient de la frappe aérienne américaine survenue aujourd’hui et tuant le général Qasem Soleimani, le plus éminent commandant militaire iranien, à l’aéroport de Bagdad en Iraq. L’attaque constitue une escalade majeure de la confrontation entre les États-Unis et l’Iran.

«Le général Soleimani n’est pas une victime de guerre innocente, ayant été l’architecte et l’artisan de violences armées dans différentes zones de la région, mais cette attaque et les réactions anticipées à cette dernière font peser la menace d’un conflit plus important et plus désastreux encore dans la région», fait remarquer le secrétaire général du COE, le pasteur Olav Fykse Tveit. «Quelle qu’ait été l’ampleur de la déstabilisation semée par les activités du général Soleimani, les conséquences d’un conflit attisé pour les populations vivant dans la région sont incalculables.»

Le pasteur Tveit appelle toutes les parties à «faire preuve d’une contrainte maximale, à prévenir toute nouvelle escalade et à donner la priorité au bien-être de toutes les personnes dans la région et à leurs droits à la paix et à la stabilité après tant d’années de violence et d’effusions de sang.»

 

Solidarité avec les Églises au Moyen-Orient

Déclaration du NCCUSA du 3 janvier 2020 (en anglais)