World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Le COE soutient la santé et le bien-être en Afrique

Le COE soutient la santé et le bien-être en Afrique

Le COE soutient la santé et le bien-être en Afrique

Le secrétaire général du COE, le pasteur Olav Fykse Tveit, et le directeur général de l’OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus. Photo: Mwai Makoka/COE

27 août 2019

Version française publiée le: 28 août 2019

Le Conseil œcuménique des Églises (COE) a renouvelé son engagement à soutenir la santé et le bien-être en Afrique en amont de la 69e session du Comité régional de l’Organisation mondiale de la santé pour l’Afrique.

Le Comité régional, composé des ministres de la Santé de 47 pays, est l’organe directeur de l’Organisation mondiale de la santé pour la région africaine. La 69e session s’est déroulée à Brazzaville, au Congo, du 19 au 23 août.

Le COE y a participé en tant qu’acteur non étatique.

Les ministres de la Santé se sont entendu-e-s sur un plan agressif de lutte contre les moustiques et d’autres vecteurs de maladies, ont consenti à adopter de nouvelles stratégies visant à réduire la charge de la malnutrition, et ont défini une réponse et un système intégré de surveillance épidémiologique. D’autres questions ont été abordées telles que l’actuelle flambée de maladie à virus Ebola en République démocratique du Congo et le projet pour l’élimination des maladies tropicales négligées.

Le COE s’engage, depuis sa création, pour la santé en Afrique. Le Conseil a apporté son soutien aux Églises et à leurs conseils nationaux pour la création d’associations nationales chrétiennes de la santé, désormais fonctionnelles dans 36 pays subsahariens; il en va de même de la Plateforme des associations chrétiennes de santé d’Afrique et du Réseau pharmaceutique œcuménique qui donnent accès à des produits pharmaceutiques équitables et de qualité dans les centres de santé gérés par des Églises. Alors que l’Afrique de l’Ouest était le foyer d’une flambée de maladie à virus Ebola, le COE a accompagné les Églises dans la formulation d’une réponse et la mise en place de rites d’inhumations sans risque et dans la dignité. Le COE dispose également de programmes de lutte contre le VIH qui aident les Églises à lutter contre les facteurs socioculturels du VIH et à participer aux campagnes de plaidoyer.

Les centres de santé gérés par des Églises prodigueraient entre 20% et 60% des soins de santé en Afrique, en sus des formations destinées aux travailleurs et travailleuses de la santé et divers programmes communautaires pour la santé et le développement. Ces centres de santé soutiennent, d’une part, les efforts gouvernementaux de promotion de la santé et du bien-être des populations au niveau national, et d’autre part, défendent la vie et le témoignage de l’Église.

Les travaux du COE, des Églises, des centres de santé chrétiens, de la Conférence des Églises de toute l’Afrique et d’autres partenaires œcuméniques contribueront aux stratégies adoptées par le Comité régional de l’Organisation mondiale de la santé pour l’Afrique. «En particulier, nous estimons que les modèles paroissiaux de promotion de la santé permettront aux Églises de mettre en œuvre des actions innovantes, adaptables et durables», déclare le Dr Mwai Makoka, directeur du programme pour la santé et la guérison du COE.

 

Travaux du COE dans le domaine de la santé et de la guérison

Plateforme des associations chrétiennes de santé d’Afrique