World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Le COE regrette profondément la position des États-Unis sur les colonies en Cisjordanie

Le COE regrette profondément la position des États-Unis sur les colonies en Cisjordanie

Le COE regrette profondément la position des États-Unis sur les colonies en Cisjordanie

Le village de Yanoun (au centre) posé sur les coteaux du gouvernorat de Naplouse, en Cisjordanie. Le village est encerclé par des colonies israéliennes sur trois de ses flancs. Photo: Albin Hillert/COE

25 novembre 2019

Version française publiée le: 26 novembre 2019

Le Comité exécutif du Conseil œcuménique des Églises a publié une note réaffirmant son opposition à l’établissement et à l’expansion des colonies israéliennes en territoire palestinien occupé depuis 1967.

«Le Comité exécutif regrette profondément l’annonce faite le 18 novembre dernier par le gouvernement américain qui veut que l’«établissement de colonies civiles israéliennes en Cisjordanie n’est pas en soi contraire au droit international». Cette annonce constitue une volte-face de la politique longtemps défendue par le gouvernement américain et a placé les États-Unis directement en porte-à-faux avec l’avis juridique largement répandu à l’international et avec la politique de la communauté internationale établie de longue date et défendue par les Nations Unies», stipule la note du COE.

Le COE rejette cette position comme étant à la fois contraire à la loi et hostile à la poursuite d’une paix juste tant pour les Palestinien-ne-s que pour les Israélien-ne-s.

Le COE affirme également «le droit de l’État d’Israël à vivre en paix et en sécurité au sein de ses frontières reconnues par la communauté internationale, et reconnaît et soutient tout autant le même droit pour le peuple palestinien.»

Lire la note dans son intégralité