World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Le COE ouvre les candidatures pour un séminaire sur la masculinité et la féminité transformatrices à Tonga

Le COE ouvre les candidatures pour un séminaire sur la masculinité et la féminité transformatrices à Tonga

Le COE ouvre les candidatures pour un séminaire sur la masculinité et la féminité transformatrices à Tonga

Photo: Peter Williams/COE

13 février 2020

Version française publiée le: 14 février 2020

Les jeunes peuvent désormais déposer leur candidature pour participer à un séminaire de formation œcuménique continue organisé par le Conseil œcuménique des Églises (COE) en juin 2020. Il aura lieu à Tonga et portera sur la masculinité et la féminité transformatrices.

La date limite d'envoi des candidatures est fixée au 20 mars.

«En 2018, la pré-Assemblée des jeunes de la Conférence des Églises du Pacifique a recensé plusieurs problématiques clés, à savoir la justice climatique, la santé mentale, le chômage, la violence sexiste, la responsabilisation des jeunes et l’abus de drogues. En 2019, lors de notre table ronde régionale des Conseils nationaux des Églises, nous avons décidé que Tonga constituerait le pays prioritaire pour les problématiques liées aux jeunes», explique le pasteur James Bhagwan, secrétaire général de la Conférence des Églises du Pacifique.

Les candidats doivent montrer qu’ils participent activement à la vie spirituelle. Ils doivent être patients, capables de collaborer avec des personnes issues de culture et de pays différents, et se montrer prêts à travailler en équipe. Au cours du séminaire, ils devront rédiger un Appel à l’action qui sera diffusé au sein du réseau du COE et à l’extérieur.

Le séminaire de formation œcuménique continue sera en partie intégré à l’assemblée nationale des jeunes de Tonga qui attire 5 000 personnes.

«En créant un espace auprès des jeunes Océaniens et autochtones de Tonga au moment de leur assemblée, nous avons la possibilité d’agir de manière solidaire et de proposer un accompagnement sur les principales problématiques recensées par la région, des problématiques qui concernent également les jeunes du monde entier», affirme Joy Eva Bohol, directrice du programme pour l’engagement des jeunes.

Cliquez ici pour télécharger les instructions et le formulaire de candidature (en anglais)