World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Le COE se joint à la grève mondiale du climat avec une foule de jeunes

Le COE se joint à la grève mondiale du climat avec une foule de jeunes

Le COE se joint à la grève mondiale du climat avec une foule de jeunes

«Jeunes et adultes, créant ensemble un meilleur avenir» dit la pancarte de ce jeune participant à la Marche de la grève du climat à New York. Photo: Marcelo Schneider/COE

21 septembre 2019

Version française publiée le: 30 septembre 2019

“… un petit garçon les conduira». Ésaïe 11,6

De New York à Hambourg, d’Oslo à Melbourne, de Nairobi à Mumbai, des centaines de milliers de jeunes ont manifesté pacifiquement contre le changement climatique le 20 septembre – et le Conseil œcuménique des Églises (COE) a marché avec eux.

Durant la «Saison de la Création», la communauté du COE s’est rassemblée tant dans des prières de réflexion que dans des actions fermes pour répondre à ce qui est devenu une urgence climatique.

Dans les rues de New York, près de 60 000 jeunes ont appelé leurs responsables politiques, leurs Églises et tous les adultes autour d’eux à ne pas seulement prononcer les mots justes, mais à commencer la transformation de leurs vies quotidiennes.

Les jeunes chantaient «Nous marchons pour la planète Terre» sur la musique du chant de liberté sud-africain «Siyahamba».

Pour les représentants du COE, comme pour ceux de la Fédération luthérienne mondiale, de l’Alliance ACT et d’autres groupes de croyants, la marche était une affirmation de leur travail pour la justice climatique, qui continue.

La responsable du COE pour la justice économique et écologique Athena Peralta a déclaré : «C’est magnifique d’être au sein d’un mouvement qui réclame qu’on agisse immédiatement sur ce changement climatique hors de contrôle.»

A. Peralta et d’autres responsables de programmes du COE ont soutenu activement les Objectifs de développement durable des Nations Unies.

climate_strike1

Inondant les rues. Photo: Marcelo Schneider/COE

Le pasteur Henrik Grape, premier conseiller du COE pour le souci de la création, la soutenabilité et la justice climatique, a déclaré avoir été enthousiasmé devant les rues de New York submergées par les voix des jeunes réclamant la justice climatique. «C’est ici que doivent se trouver les communautés de croyants aujourd’hui!», a déclaré Grape. «Agir ensemble pour la justice climatique – maintenant!»

La marche a eu lieu trois jours avant le Sommet sur le climat de l’ONU et la visite très attendue de la jeune militante suédoise Greta Thunberg.

Joy Kennedy, membre du groupe de travail du COE sur le changement climatique, a décrit cette mobilisation massive comme un mouvement intergénérationnel inondant les rues.

«Inondant les parlements. Inondant les salles des ventes des grandes compagnies. Inondant les urnes de vote», a déclaré J. Kennedy. «Lorsque l’Esprit agit, la passion pour la paix et l’amour coulent en abondance – elle ne peut pas être arrêtée. Donc n’essayez même pas! L’histoire est en marche vers un avenir respectueux du climat, tôt ou tard. Cette foule le veut au plus tôt – justice climatique maintenant!».

Les jeunes inquiets pour leur avenir sur une planète qui continue à se réchauffer ont pu faire ressentir l’urgence aux dirigeants du monde et aux élus.

«Pendant la marche, nous nous sommes retrouvés à un moment derrière un groupe d’enfants du primaire», a raconté le pasteur Douglas Leonard, représentant du COE auprès des Nations Unies à New York. «Entendre les voix aigües de centaines de jeunes enfants crier en parfaite unisson et avec passion : ‘Nous voulons quoi? La justice climatique! Nous la voulons quand? Maintenant!’ est une source d’inspiration. Ils ressentent l’urgence de la situation et ils croient en leur pouvoir d’y changer quelque chose.»

Le pasteur Leonard a ajouté qu’il avait pensé au texte d’ Esaïe 11,6 : «… un petit garçon les conduira».

Alors que le groupe de croyants apportait une dimension spirituelle, ils ont été rejoints par des scientifiques et des chercheurs, tous soutenant les jeunes dans leur pression sur les nations industrialisées et les dirigeants d’entreprises pour qu’ils agissent plus sur le changement climatique.

Dinesh Suna, coordinateur du Réseau œcuménique de l’eau du COE, a déclaré que la marche du climat était le signe que les demandes des jeunes du monde entier devaient être prises au sérieux. «L’esprit de résistance des jeunes contre le pillage des ressources de la terre s’est manifesté aujourd’hui dans les rues de New York», a-t-il dit. «J’espère que les adultes écoutent et qu’ils agiront avant qu’il ne soit trop tard».

 

Plus de photos de la Marche de la grève du climat à New York

«La saison de la Création» est une invitation à se concentrer sur notre interdépendance, Communiqué de presse du COE du 30 août 2019

Bible, biodiversity portrayed via photo exhibition in New York and Geneva (La Bible et la biodiversité dépeintes dans une exposition de photos à New York et Genève), Communiqué de presse du COE du 20 septembre 2019, en anglais

Pour en savoir plus sur le travail du COE sur le souci de la création et la justice climatique