World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Comité exécutif du COE: l’apatridie doit-être éradiquée

Comité exécutif du COE: l’apatridie doit-être éradiquée

Comité exécutif du COE: l’apatridie doit-être éradiquée

Photo: Albin Hillert/COE

25 novembre 2019

Version française publiée le: 26 novembre 2019

Dans une déclaration, le Comité exécutif du Conseil œcuménique des Églises exhorte à mettre fin à l’apatridie afin que les personnes concernées ne vivent plus dans une situation de vide juridique.

«Les enfants représentent plus d’un tiers des apatrides dans le monde, et dans les 20 pays qui comptent le plus d’apatrides, environ 70 000 enfants dépourvus de nationalité naissent chaque année, peut-on lire dans la déclaration. Les risques d’apatridie augmentent souvent en cas de déplacement forcé et de migration.»

Dans cette déclaration, le Comité exécutif exprime son inquiétude face à la montée des thèses et des politiques ethno-nationalistes, racistes et xénophobes dans le monde. «L’histoire montre qu’à différentes époques et dans différents endroits du monde, les États ont utilisé l’accès à la citoyenneté et la privation de nationalité comme outils de discrimination pour opprimer des populations entières en raison de leur origine, de leur couleur, de leur ethnicité ou de leur religion.»

Les actions visant à mettre fin à cette menace pour la dignité et les droits humains sont insuffisantes, précise le Comité exécutif.

Texte intégral de la déclaration

Commission des Églises pour les affaires internationales (CEAI)