World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / «Nous espérons que ce prix Nobel de la paix sera une source d’inspiration et insufflera un nouvel élan à la recherche continue de la paix et de la justice en Éthiopie», déclare M. Tveit

«Nous espérons que ce prix Nobel de la paix sera une source d’inspiration et insufflera un nouvel élan à la recherche continue de la paix et de la justice en Éthiopie», déclare M. Tveit

«Nous espérons que ce prix Nobel de la paix sera une source d’inspiration et insufflera un nouvel élan à la recherche continue de la paix et de la justice en Éthiopie», déclare M. Tveit

Photo: Marianne Ejdersten/COE

11 octobre 2019

Version française publiée le: 14 octobre 2019

Le Conseil œcuménique des Églises (COE) transmet ses félicitations au Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, lauréat du prix Nobel de la paix 2019. Depuis son élection comme Premier ministre en avril 2018, M. Ahmed a pris la tête d’un impressionnant projet d’incitatives de réformes positives et stimulantes et a joué un rôle décisif dans la réconciliation des deux synodes, tout en favorisant l’unité de l’Église orthodoxe Tewahedo d’Éthiopie. Ce prix reconnaît plus particulièrement son rôle d’impulsion dans la résolution formelle du conflit fratricide qui oppose l’Éthiopie et l’Érythrée depuis vingt ans.

«Une récompense amplement méritée pour un chef d’État qui prend au sérieux son devoir pacificateur», commente le secrétaire général du COE, le pasteur Olav Fykse Tveit. «Pendant de nombreuses années, le COE a pris des initiatives favorisant le dialogue pour la paix dans la région, aux côtés de nos Églises membres et partenaires. Nous nous unissons aujourd’hui pour célébrer cette reconnaissance de l’exploit historique du Premier ministre Ahmed.»


«Pourtant, en dépit de tous les progrès atteints, la paix n’est jamais définitivement acquise, et doit être continuellement recherchée», observe Peter Prove, directeur de la Commission des Églises pour les affaires internationales du COE. «Nous restons alarmé-e-s par la résurgence de tensions et conflits ethniques qui touchent à la fois la société dans son ensemble et l’Église.»

Selon le Centre de surveillance des déplacements internes (IDMC, dans ses sigles anglais), près de 2,9 millions de nouveaux déplacements liés au conflit ont été enregistrés en 2018, le chiffre le plus élevé au monde. Lors du premier semestre 2019, 522 000 nouveaux déplacements liés au conflit ont été recensés.

Et le pasteur Tveit de conclure: «Nous espérons que ce prix Nobel de la paix sera une source d’inspiration et insufflera un nouvel élan à la recherche continue de la paix et de la justice en Éthiopie, et qu’il permettra d’accomplir la vision du Premier ministre Ahmed si judicieusement structurée.»

 

Églises membres du COE en Éthiopie