World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Pasteur Tveit: «L’amour c’est l’avenir : Que faisons-nous à partir de maintenant ?»

Pasteur Tveit: «L’amour c’est l’avenir : Que faisons-nous à partir de maintenant ?»

Pasteur Tveit: «L’amour c’est l’avenir : Que faisons-nous à partir de maintenant ?»

Le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du COE, prêchant à l’Église méthodiste de Seong Eun à Séoul, en Corée. Photo: Son Seung-ho/NCCK/COE

17 novembre 2019

Version française publiée le: 19 novembre 2019

Dans un sermon prononcé le 17 novembre à l’Église méthodiste de Seong Eun, le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du Conseil œcuménique des Églises (COE), a médité sur le thème de la prochaine Assemblée du COE en 2021: «L’amour du Christ mène le monde vers la réconciliation et l’unité».

Le secrétaire général a réfléchi sur le temps qui a suivi la mort de Jésus et comment les jours terribles sont devenus des jours heureux, et même des jours de réconciliation et de rétablissement de la communion fraternelle.

«L’hôte aimant, le Seigneur ressuscité, le maître et le chef honnête demande à Pierre: Est-ce que tu m’aimes? C’est une question difficile à entendre», a déclaré le pasteur Tveit. «Peut-être l’une des questions les plus difficiles qu’on puisse poser.»

La question elle-même révèle un doute, note M. Tveit. «La relation qui soulève la question est peut-être brisée», a-t-il dit. «Cependant, la question révèle aussi l’espoir que l’amour puisse être affirmé, même manifesté de telle sorte que la question ne doive pas être répétée.»

L’amour est toujours une question de relations, et l’amour est une question d’avenir, a poursuivi le pasteur Tveit. «C’est la question déterminante pour tous les dirigeants de l’Église», a-t-il dit. «Est-ce que tu m’aimes? La question vient de Jésus. Aimons-nous Jésus?»

Qu’est-ce que cela veut dire? «L’amour de Dieu doit se manifester dans la responsabilité et la sollicitude envers ceux qui sont dans le besoin, tous ceux dont Dieu se préoccupe», a dit M. Tveit. «Les enfants et les jeunes posent la même question d’une nouvelle manière.»

Ils nous demandent si nous prenons soin de la création dans laquelle nous vivons. «Les Églises ici en Corée du Sud et vos partenaires en Corée du Nord continuez ensemble à faire des efforts pour la paix, de concert avec la communauté œcuménique au sens large au sein du Conseil œcuménique des Églises», a dit le pasteur Tveit. «Aujourd’hui, nous entendons cette question en ce qui concerne cette préoccupation majeure de notre époque, le changement climatique ou le réchauffement de la planète.»

Suivre Jésus, c’est toujours être honnête, juste et prendre soin des autres et non de ses propres intérêts d’abord, a dit le pasteur. «Il s’agit toujours de savoir si et comment nous nous respectons et nous aimons les uns les autres en réponse à l’amour divin», a-t-il dit. «Il est temps pour nous: d’être aimés par Jésus-Christ; de nous aimer les uns les autres.»

Sermon du secrétaire général du COE à l’Église méthodiste de Seong Eun à Séoul, Corée – en anglais

Galerie de photos du service religieux du dimanche à l’Église méthodiste de Seong Eun

Le Conseil national des Églises de Corée – en anglais

Les Églises membres du COE en Corée