World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / La «saison de la Création» est une invitation à se concentrer sur notre interdépendance

La «saison de la Création» est une invitation à se concentrer sur notre interdépendance

La «saison de la Création» est une invitation à se concentrer sur notre interdépendance

Photo: Ivars Kupcis/COE

30 août 2019

Version française publiée le: 30 août 2019

Alors que le monde se prépare à entrer dans la «saison de la Création» du 1er septembre au 4 octobre, le secrétaire général du Conseil œcuménique des Églises (COE), le pasteur Olav Fykse Tveit, déclare que les intentions de prière et les actions résolues de tout un chacun sont cruciales pour répondre à l’urgence des changements climatiques actuels.

«En tant que chrétien-ne-s, nous nous rassemblons pour prier et nous concentrer sur l’interdépendance de la création divine», explique le pasteur. «Nous ne sommes qu’un.»

La saison de la Création, célébrée par des dizaines de milliers de fidèles chrétiens dans le monde entier, a choisi «La trame du vivant» pour thème en 2019.

Selon le pasteur Tveit, la saison de la Création est un temps qui nous est donné pour pleurer nos pertes et trouver un nouvel espoir et un regain d’énergie nous permettant d’agir contre les menaces qui pèsent sur la création, notre maison. «La biodiversité de la création est ce qui nous nourrit et nous maintient en vie. En cette époque qui est la nôtre, nous devons agir en protecteurs et protectrices, en gardiens et gardiennes.»

La proposition de célébrer un «temps pour la Création» pendant ces cinq semaines a été présentée au Troisième rassemblement œcuménique européen à Sibiu, en 2007. Dès l’année suivante, le Comité central du COE invite les Églises à observer un «temps pour la Création» en prière et en action.

Le pasteur Tveit ajoute que la réflexion et l’action sont une question de justice. «Ce sont les personnes pauvres et marginalisées qui dépendent le plus immédiatement de la bonne santé des écosystèmes et sont le plus durement touchées par l’effondrement des systèmes naturels qui soutiennent la vie sous toutes ses formes», poursuit-il. «Les jeunes générations d’aujourd’hui, les pauvres de ce monde, et la création dans toute sa pluralité de vie exigent que nous priions et agissions dès maintenant.»

Guide de la célébration: la saison de la Création 2019, en anglais

Site internet de la saison de la Création

Plus d’informations sur le travail du COE sur la création et la justice climatique