World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Des photos retracent les merveilles de la création – et le besoin urgent d’en prendre soin

Des photos retracent les merveilles de la création – et le besoin urgent d’en prendre soin

Des photos retracent les merveilles de la création – et le besoin urgent d’en prendre soin

L’exposition «Et c’est très bon» a ouvert au Centre œcuménique à Genève. Photo: Daniela Varano/ACT

27 septembre 2019

Version française publiée le: 02 octobre 2019

Une exposition photo intitulée «Et c’est très bon» propose une nouvelle source d’inspiration aux visiteurs et visiteuses qui constatent à quel point le souci de la création n’est pas uniquement important, mais également une mesure urgente.

À l’inauguration de l’exposition, le 26 septembre, le secrétaire général du Conseil œcuménique des Églises, le pasteur Olav Fykse Tveit, a déclaré qu’«il s’agit d’une nouvelle bonne occasion de nous rassembler et de célébrer quelque chose ensemble, alors que nous affrontons aujourd’hui le plus grand défi de l’humanité: les changements climatiques.»

2019-IsGood-Exhibit-1

Exposition présentée au Centre œcuménique à Genève, le 26 septembre. Photo: Rhoda Mphande/COE

Le pasteur Tveit poursuit en déclarant que «nous avons été témoins, au cours de cette dernière semaine, de la contribution de nombreuses voix fortes à l’envoi d’un message mondial qui nous appelle à être des intendant-e-s dévoué-e-s au service de la justice climatique.»

Le pasteur Martin Junge, secrétaire général de la Fédération luthérienne mondiale, a souligné que «dans le domaine de la justice climatique, nous avons été stimulé-e-s et poussé-e-s par des jeunes. Ils nous ont réveillé-e-s, nous ont gardé-e-s éveillé-e-s et nous ont mis-e-s au défi.»

L’évêque Solveig Fiske (Église de Norvège) et l’évêque Solveig Lara Gudmundsdottir (Église évangélique luthérienne d’Islande), ont toutes deux coupé le ruban rouge, symbolisant l’ouverture de l’exposition. L’évêque Fiske a constaté que «cette exposition nous incite à approfondir davantage la théologie qui n’opère aucune distinction entre la nature et nous, les êtres humains, et nous avons besoin d’insister sur le fait que nous appartenons les un-e-s aux autres et sommes dépendant-e-s les un-e-s des autres.»

L’évêque Gudmundsdottir a confié: «Je crois en la jeune génération, je crois en Christ ressuscité et c’est pourquoi j’ai tant d’espoir en l’avenir, car le Christ ressuscité et les jeunes vont réellement sauver la planète.»

L’exposition photo sera visible dans le hall d’entrée du Centre œcuménique au cours des trois prochaines semaines. Elle est lancée conjointement par l’Alliance ACT, la Fédération luthérienne mondiale, la Communion mondiale d’Églises réformées et le Conseil œcuménique des Églises. L’exposition sera proposée dans divers pays du monde jusqu’à la COP25, la Conférence sur le climat qui se tiendra à Santiago, au Chili, en décembre prochain, et sera exposée lors de la conférence.

2019-IsGood-Exhibit-2

 

Quelques exemples de photos présentées à l’exposition

Galerie photo de l’inauguration de l’exposition

«M’aimes-tu?», une question qui concerne le réchauffement climatique

Les responsables des Églises d’Amérique et de Suède signent une promesse conjointe pour la justice climatique (en anglais)

Urgence climatique: des groupes confessionnels s’engagent à faire résonner une voix prophétique

Le COE se joint à la grève mondiale du climat avec une foule de jeunes

Plus d’informations sur le travail du COE sur la création et la justice climatique

La «saison de la Création» est une invitation à se concentrer sur notre interdépendance