World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Solidarité des responsables musulmans avec les appels urgents du COE à maintenir Sainte-Sophie comme lieu d’ouverture

Solidarité des responsables musulmans avec les appels urgents du COE à maintenir Sainte-Sophie comme lieu d’ouverture

Solidarité des responsables musulmans avec les appels urgents du COE à maintenir Sainte-Sophie comme lieu d’ouverture

"Hagia Sophia", Photo: Nikos Papachristou

23 juillet 2020

Version française publiée le: 23 juillet 2020

Le 11 juillet, le secrétaire général intérimaire du Conseil œcuménique des Églises, le père prof. Ioan Sauca, a adressé une lettre au président turc faisant part de «la douleur et de la consternation» du COE, précisant que depuis 1934, «Sainte-Sophie a toujours été un lieu d’ouverture, de rencontre et d’inspiration pour les personnes de toutes les nations et de toutes les religions».

La lettre a provoqué une onde de réactions des Églises et des médias, de même que des responsables musulmans.

Le père Ioan s’est entretenu en ligne avec S.E. le juge Mohamed Abdel Salam, secrétaire général du Haut comité pour la fraternité humaine (HCHF), conseiller spécial du grand imam d’al-Azhar, Cheikh Ahmad al-Tayeb, et conseiller spécial du Conseil des sages musulmans.

Une lettre du HCHF, signée par Abdel Salam, déclare: «En reconnaissance de la valeur culturelle et spirituelle de Sainte-Sophie pour l’humanité entière, nous soutenons votre appel à éviter les divisions et à promouvoir le respect et la compréhension mutuels entre toutes les religions, et j’ai le grand plaisir de vous faire tenir ci-joint une copie de la déclaration du Haut comité pour la fraternité humaine à cet égard».

La déclaration réitère que les lieux de culte doivent toujours rester des messages de paix et d’amour pour l’ensemble des personnes croyantes. «Le HCHF appelle tout le monde à éviter toute démarche qui pourrait nuire au dialogue interconfessionnel et à la communication interculturelle, et qui pourrait créer des tensions et de la haine entre les adeptes de différentes religions, confirmant ainsi la nécessité pour l’humanité de donner la priorité aux valeurs de la coexistence», peut-on lire dans la déclaration. «Le HCHF considère que les lieux de culte revêtent une signification très particulière pour les croyant-e-s, et souligne que cela ne doit pas être changé. Ce sont des messages de paix et d’amour pour tous et toutes et ne doivent en aucun cas être utilisés de manière à alimenter la ségrégation et la discrimination, à une époque où le monde a réellement besoin de répondre à l’appel religieux pour une plus grande solidarité humaine et le renforcement des valeurs de coexistence et de fraternité pour toute l’humanité».

Hafid Ouardiri, directeur de la Fondation musulmane de l’Entre-Connaissance à Genève, membre fondateur et vice-président de la Plateforme interreligieuse de Genève, et membre fondateur et vice-président de l’Appel spirituel de Genève, a précisé dans une lettre adressée au COE: «J’aimerais exprimer mon soutien plein et entier à la lettre adressée au président turc, M. Recep Tayyep Erdogan, par le père prof. Ioan Sauca, secrétaire général intérimaire du Conseil œcuménique des Églises à Genève, au sujet de la conversion de Sainte-Sophie en mosquée, alors qu’elle était un musée symbole de respect des croyances et un exemple de paix… En tant que musulman, comme beaucoup d’autres dans le monde, nous prions pour que Sainte-Sophie, en Turquie que nous aimons de tout notre cœur, reste ce qu’elle a toujours été depuis 1934, à savoir un carrefour de connaissances, de lumière, de sagesse et de paix pour toute l’humanité.»

Le père Ioan a déclaré avoir été surpris par, et reconnaissant envers les nombreuses réactions de solidarité et de soutien: «Les démonstrations ont largement dépassé ce que nous aurions pu imaginer», dit-il. «Les musulman-e-s et chrétien-ne-s ont vécu côte à côte tout au long de l’histoire au Moyen-Orient et, sur la base de leur affirmation commune de l’amour de Dieu et du prochain, ont trouvé des moyens de cohabitation, de coopération et de soutien mutuel».

Il a également noté que le dialogue interreligieux, en cours depuis près de 50 ans, doit, en ces temps, être davantage approfondi, et se révèle plus nécessaire que jamais. «Je me sens fier et encouragé de voir les signes de soutien et de solidarité exprimés par nos partenaires et ami-e-s musulman-e-s», poursuit le père Ioan. «Cela prouve que notre dialogue est profond et authentique, et qu’ensemble nous pourrions réaliser le rêve de construire un monde pacifique dans lequel les personnes et les religions se respectent et se soutiennent mutuellement».

Faisant rapport au Comité exécutif du COE qui se réunit en ligne cette semaine, le père Ioan a présenté un résumé du dialogue et de la réponse des partenaires musulman-e-s du COE. Le Comité exécutif souscrit fermement à la lettre du secrétaire général intérimaire du COE datée du 11 juillet concernant la reconversion de Sainte-Sophie à Istanbul, passant d’un musée à une mosquée, rappelant les répercussions néfastes sur les relations interreligieuses et demandant que cette décision soit annulée et que Sainte-Sophie demeure le patrimoine commun de l’humanité.

Le Comité exécutif du COE salue également la très forte attention médiatique dont cette lettre a fait l’objet à travers le monde entier et exprime sa gratitude pour le soutien de ses contreparties musulmanes. Le Comité a également invité les Églises membres du COE du monde entier à faire preuve de solidarité dans la prière et à soutenir les efforts qu’elles déploient pour remettre en question et inverser cette grave situation. Il recommande par ailleurs que la solidarité chrétienne du Comité exécutif soit formellement transmise au patriarcat œcuménique, de même que les mesures prises par le COE en la matière.

 

La décision du président Erdogan au sujet de Sainte-Sophie provoque la ‘douleur et consternation’ du Conseil œcuménique des Églises

Lettre du COE au président Erdogan afin que Sainte-Sophie reste le patrimoine commun de l’humanité

Haut comité pour la fraternité humaine (HCHF)

Fondation musulmane de l’Entre-Connaissance

Activités du COE visant à renforcer le respect et la confiance entre les religions