World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Service à la mémoire de la pasteure Mary-Anne Plaatjies van Huffel, «pionnière et leader visionnaire»

Service à la mémoire de la pasteure Mary-Anne Plaatjies van Huffel, «pionnière et leader visionnaire»

Service à la mémoire de la pasteure Mary-Anne Plaatjies van Huffel, «pionnière et leader visionnaire»

Mme Agnes Abuom, présidente du COE, novembre 2018. Photo: Mikael Stjernberg/Conseil chrétien de Suède

29 mai 2020

Version française publiée le: 02 juin 2020

Un service commémoratif en ligne pour la pasteure Mary-Anne Plaatjies van Huffel a réuni des membres de sa famille, des amis, des collègues et des étudiants qui ont pleuré le décès de la présidente du Conseil œcuménique des Églises (COE) pour l’Afrique. Mme Plaatjies van Huffel, connue comme responsable d’Église à l’action transformatrice en Afrique subsaharienne, est décédée le 19 mai.

Mme Agnes Abuom, présidente du COE, a déclaré dans le message qu’elle a délivré au cours du service qu’elle avait du mal à réaliser, et encore plus à accepter, que sa chère collègue était réellement partie.

«Nous ne pouvons pas discuter avec notre Dieu créateur, le maître de notre temps», a déclaré Mme Abuom, «mais la professeure Mary-Anne, pionnière et leader visionnaire, a été l’inspiratrice de ce voyage de réflexion sur l’avenir de l’œcuménisme que nous avons commencé ensemble, et sa sagesse et son témoignage vont nous manquer».

Méditant sur la vie de la pasteure Plaatjies van Huffel, passée à faire tomber les barrières et apaiser les division, Mme Abuom a déclaré : «Ce qui, pour moi, ressort de sa vie, c’est un service fidèle et autocritique de l’Église, ainsi que des contributions à l’histoire, au droit et à la théologie de l’Église.»

Ce qui est moins connu, selon Mme Abuom, c’est la souffrance que la pasteure Plaatjies van Huffel a endurée au long de sa vie, les luttes frustrantes pour la justice et le bien-être des femmes dans l’Église et la société qui ont consumé ses jours.

«La professeure Mary-Anne a été, depuis 2013, présidente du Conseil œcuménique des Églises pour l’Afrique, et les luttes de l’Afrique pour la justice ont été au cœur de sa vie et de ses engagements», a déclaré Mme Abuom. «Elle incarnait le meilleur en nous.»

L’engagement de Mary-Anne Plaatjies van Huffel en faveur de la justice a façonné et aiguisé son esprit de disciple du Christ, a déclaré Mme Abuom. «Je crois que sa vie remarquable est une invitation à voir l’unité de l’Église dans la quête de communautés pleinement inclusives, à entendre l’appel perpétuel à la réforme et au renouvellement de l’Église et de la société, à répondre d’un cœur joyeux à l’appel à la conversion, difficile mais qui transforme la vie, que Dieu nous demande», a déclaré A. Abuom. «Nous sommes fiers et reconnaissants à Dieu pour la vie et le témoignage de Mary-Anne.»

Texte entier du message du COE lors du service à la mémoire de la pasteure Mary-Anne Plaatjes van Huffel – en anglais