World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / «M’aimes-tu?», une question qui concerne le réchauffement climatique

«M’aimes-tu?», une question qui concerne le réchauffement climatique

«M’aimes-tu?», une question qui concerne le réchauffement climatique

Le secrétaire général du COE, le pasteur Olav Fykse Tveit, lors de son sermon en l’église collégiale Marble, NYC. Photo: Simon Chambers/ACT

22 septembre 2019

Version française publiée le: 26 septembre 2019

Dans un sermon prononcé à l’église Marble de la ville de New York le 22 septembre, le secrétaire général du Conseil œcuménique des Églises, le pasteur Olav Fykse Tveit, a posé une question élémentaire, néanmoins profonde: «m’aimes-tu?»

Le pasteur Tveit, en visite à New York en amont du Sommet Action climat organisé par les Nations Unies, explique que les enfants et les jeunes posent cette question d’une nouvelle manière. «Te soucies-tu de notre avenir? Nous aimes-tu? M’aimes-tu?»

Aujourd’hui, le pasteur Tveit constate que nous entendons cette question, car elle cristallise la plus grande inquiétude de notre temps: les changements climatiques. «Le déni n’est pas une option sérieuse», déclare-t-il. «Nous étudions cette situation anthropique et parlons de ces catastrophes à table lors de nos dîners, dans les salles de classe, sur les médias sociaux, en privé et en public, dans les parlements, aux Nations Unies.»

Nous abordons également cette situation en tant que communautés d’inspiration religieuse qui croient en Dieu, poursuit le secrétaire général.

«Nous rappelons aux autres, ainsi qu’à nous-mêmes, notre responsabilité de prendre soin de la création divine», dit-il. «Nous parlons de l’atteinte d’une paix juste avec la création».

Alors que nous réfléchissons à ce que l’espoir veut dire, nous projetons également une manière de vivre juste et durable, localement et dans le monde, précise le pasteur Tveit. «M’aimes-tu?» demande-t-il. «La question est posée par tout ce qui a été créé par Dieu, tout ce qui est interdépendant et que nous appelons nature.» Le pasteur Tveit conclut par ces mots: nous sommes mis-e-s à l’épreuve. «Que faites-vous aujourd’hui, et pas uniquement en paroles, pour donner à vos enfants et petits-enfants un avenir qui leur permette de vivre, d’aimer, et de profiter de la vie ensemble, dans la justice et la paix?» questionne-t-il. «Que sommes-nous prêt-e-s à donner à nos filles et à nos fils comme signe de notre amour?»

 

Lire l’intégralité du sermon du secrétaire général

Photos du service de prière œcuménique à New York

«Le COE rejoint la marche pour le climat avec une foule de jeunes» – communiqué de presse du COE du 21 septembre 2019, en anglais

En savoir plus sur les travaux du COE sur le souci de la création et la justice climatique