World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Hostilités à Gaza « moralement et éthiquement insoutenables », déclarent des leaders religieux

Hostilités à Gaza « moralement et éthiquement insoutenables », déclarent des leaders religieux

Hostilités à Gaza « moralement et éthiquement insoutenables », déclarent des leaders religieux

Photo: Albin Hillert/COE

08 mai 2019

Version française publiée le: 09 mai 2019

Le 8 mai, le Conseil œcuménique des Églises (COE), le Conseil des Églises du Moyen-Orient et l’Alliance ACT ont publié un message de profonde préoccupation concernant les récentes hostilités dans la Bande de Gaza, décrivant la situation présente comme «moralement et éthiquement insoutenable».

Le week-end dernier, la région proche de la frontière entre Israël et Gaza a vu la plus grave escalade de violence depuis la guerre de 2014.

Les trois organisations ont également exprimé leur compassion pour les personnes tuées et blessées et pour leurs familles.

«Toutes les parties au conflit doivent assumer leurs responsabilités, elles sont redevables moralement et légalement», dit le message. «Il est impératif qu’elles cherchent le moyen de protéger la population civile, en particulier les femmes et les enfants, de confrontations militaires récurrentes qui ne peuvent qu’exacerber une situation déjà tendue et une crise humanitaire persistante.»

Le COE, l’Alliance ACT et le Conseil des Églises du Moyen-Orient ont également relevé que les près de deux millions d’habitants de la Bande de Gaza vivent un état de siège permanent, qui les prive de leurs droits humains, économiques, sociaux et politiques les plus élémentaires. «Pour les communautés vivant autour de la frontière de Gaza, les hostilités récurrentes ont des répercussions graves sur la conduite paisible de leur vie quotidienne», dit le message. «Nous affirmons que toutes les personnes sont créées à l’image de Dieu.»

Le message exhorte également au respect et à la protection de la dignité humaine et des droits de tous. «Nous croyons que l’option militaire ne mènera jamais à une résolution durable et juste de ce conflit déjà ancien», continue le message. «Nous appelons toutes les parties à rechercher l’arrêt de ces confrontations récurrentes et à travailler à une paix juste qui assurera à tous de vivre dans la coexistence pacifique.»

 

Lire le texte intégral de la déclaration du COE, de l’Alliance ACT et du CEMO du 8 mai 2019, en anglais.