World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Les fleurs de l’Église et les acteurs du changement se réunissent en Indonésie

Les fleurs de l’Église et les acteurs du changement se réunissent en Indonésie

Les fleurs de l’Église et les acteurs du changement se réunissent en Indonésie

Assemblée œcuménique des jeunes d’Asie à Manado, en Indonésie. Photo: Jeba Singh Samuvel/CCA

10 avril 2018

Version française publiée le: 11 avril 2018

Rassemblée autour du thème «Seigneur, envoie Ta Lumière et Ta Vérité pour nous conduire», l’Assemblée œcuménique des jeunes d’Asie s’est ouverte samedi dernier à Manado, en Indonésie. Pendant six jours, quelque 350 jeunes de toute l’Asie réfléchiront aux défis qui se présentent à eux dans la société mondialisée d’aujourd’hui et aux moyens dont la religion et l’œcuménisme peuvent jouer un rôle essentiel pour consolider la paix et la stabilité.

Le culte d’ouverture a été un événement coloré et indéniablement asiatique, où le chœur et l’orchestre IAKN de Manado et l’ensemble Tari Kabala et Kolintang ont chanté et dansé, offrant à l’assistance un spectacle spirituel.

Dans ses remarques liminaires, le président de la Conférence chrétienne d’Asie, l’évêque Willem T.P. Simarmata, a chaleureusement accueilli les jeunes, les disant «non seulement les fleurs de l’Église, mais également les planteurs de nouvelles et belles fleurs». Il a rappelé de manière saisissante ses propres années d’étudiant, durant lesquelles il était un activiste passionné, et a félicité les jeunes de continuer à être des acteurs de changement, de paix et de lumière.

«Vous êtes l’espoir et vous devez élever la voix contre les injustices face aux gouvernements et autres autorités. Votre prochain doit savoir que vous êtes un disciple du Christ», a conclu l’évêque Simarmata.

Mme Pricilia Tangel, présidente de la commission des jeunes de l’Église chrétienne évangélique de Minahasa, a remercié la ville de Manado et a rendu grâce à Jésus-Christ de «nous avoir permis de venir».

Dans son discours de bienvenue et d’introduction à l’Assemblée, le secrétaire général de la Conférence chrétienne d’Asie, M. Mathews George Chunakara, a souligné combien les jeunes ont toujours constitué une part essentielle du mouvement œcuménique, et à quel point il importe de les impliquer très tôt. Actuellement, plusieurs programmes de jeunes, destinés à les mobiliser et à susciter les leaders œcuméniques de demain, sont au nombre des priorités de la Conférence chrétienne d’Asie pour les prochaines années.

«L’Assemblée fournit une plate-forme pour réunir des jeunes de différents pays, aborder de réelles questions et élaborer des réponses œcuméniques pour un témoignage chrétien efficace. Au milieu des réalités complexes d’aujourd’hui, nous avons besoin de conseils divins, raison pour laquelle nous avons choisi le thème "Envoie Ta Lumière et Ta Vérité pour nous conduire", sous forme de prière», a expliqué M. Chunakara.

AEYA group photo
Participantes en la Asamblea Ecuménica de Jóvenes Cristianos de Asia en Manado (Indonesia). Foto: Jeba Singh Samuvel /CCA

Un autre signe de l’importance des jeunes, non seulement pour le mouvement œcuménique, mais pour la société dans son ensemble, était la présence d’invités de marque le jour de l’ouverture de l’Assemblée. Le gouverneur de Sulawesi du Nord, M. Olly Dondokambey, a officiellement accueilli les participants à Manado et a remercié la Conférence chrétienne d’Asie d’avoir permis à la ville de recevoir l’événement.

Au niveau national, le gouvernement indonésien était représenté par M. Cecep Herawan, directeur général de l’information et de la diplomatie publique au Ministère indonésien des affaires étrangères.

«En tant que nation pluraliste, l’Indonésie défend la tolérance, le dialogue et la modération, qui sont des éléments clés pour consolider la paix et l’harmonie. Mais nous ne considérerons jamais la paix, la croissance et la stabilité comme acquises. Elles ne sont pas données, mais à faire advenir. Vous devez continuer à répandre le message de la tolérance et de la paix», a encouragé M. Herawan, avant d’inaugurer formellement l’Assemblée en faisant retentir un tetengkoran, une cloche traditionnelle en bambou de Minahasa.

Un invité très distingué fut l’évêque Soritua A.E. Nababan, légende œcuménique à part entière, qui a été le premier secrétaire des jeunes de la Conférence chrétienne d’Asie, en 1963. Il a par la suite assumé la présidence de la Conférence et occupé d’autres postes à responsabilité dans le milieu œcuménique.

«Lorsque nous faisons partie du mouvement œcuménique, nous sommes à jamais changés. Nous marchons dans la lumière de Dieu vers le but», a-t-il déclaré.

La première journée de l’Assemblée s’est poursuivie dans cet esprit, avec des sessions thématiques sur les défis que rencontrent les jeunes asiatiques, des questions émergentes et des dialogues.

Conférence chrétienne d’Asie