World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Début du pèlerinage œcuménique pour défendre la cause de la justice climatique lors des négociations de l’ONU sur le climat

Début du pèlerinage œcuménique pour défendre la cause de la justice climatique lors des négociations de l’ONU sur le climat

Début du pèlerinage œcuménique pour défendre la cause de la justice climatique lors des négociations de l’ONU sur le climat

Parti de Bonn, le pèlerinage passera par Hanovre, Brunswick, Leipzig, Dresde, Cottbus, Potsdam et Berlin avant de rejoindre Katowice. Photo: © Klimapilgern.de/Simon Veith

11 septembre 2018

Version française publiée le: 13 septembre 2018

Un groupe de pèlerins œcuméniques est parti pour Katowice, en Pologne, ville hôte de la Conférence mondiale sur le climat 2018 où se dérouleront des négociations à haut niveau concernant la préservation de la création. Ce Pèlerinage œcuménique pour la justice climatique, qui est parti de Bonn, en Allemagne, le 9 septembre, a pour slogan «Alors va!» (Geht doch!, en allemand).

Le pèlerinage a commencé par un culte à la Lukaskirche, où, selon une tradition millénaire, les pèlerins ont été envoyés sur leur chemin avec la bénédiction de Dieu, sous la conduite de l’archiprêtre grec-orthodoxe Konstantin Miron, du président de l’Église évangélique de Rhénanie Manfred Rekowski, de la représentante du service pastoral de l’Église catholique romaine Brigitte Schmidt et de la pasteure Sabine Udodesku, de l’Église évangélique d’Allemagne.

Le service a également été l’occasion de célébrer solennellement le 70ᵉ anniversaire du Conseil œcuménique des Églises.

Parmi les demandes du pèlerinage œcuménique pour le climat figure l’urgence d’entamer un processus national d’abandon des combustibles fossiles, une requête soutenue par l’Église évangélique de Rhénanie.

«Il est temps de laisser l’utilisation des combustibles fossiles derrière nous, a déclaré le pasteur Rekowski dans ses encouragements au moment du départ des pèlerins. Une menace massive pèse sur le climat de notre planète.»

Durant leur marche de 1 700 kilomètres jusqu’à Katowice, où la 24ᵉ conférence des parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques se déroulera du 3 au 14 décembre, les pèlerins visiteront des stations de souffrance et d’espérance.

La première étape sera Heimerzheim. Le pèlerinage passera ensuite par les mines de lignite entourant Hambach, et le groupe célébrera un culte dans la forêt de Hambach à la fin de la première semaine.

Le 18 septembre, les pèlerins sont attendus à Wuppertal, où la Mission évangélique unie les accueillera sur la Nordbahnstrasse, une ancienne voie ferrée reconvertie en piste cyclable et de loisirs.

Le pèlerinage passera par Hanovre, Brunswick, Leipzig, Dresde, Cottbus, Potsdam et Berlin avant de rejoindre Katowice, en Pologne. La COP24 discutera de la poursuite de la mise en œuvre de l’Accord de Paris signé au terme de la COP21, en 2015.

Plus d’informations sur les pèlerins pour le climat (en allemand)

Travail du COE sur la création et la justice climatique