Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Les étudiant-e-s de l’Institut Bossey rejoignent le pape à Rome pour le lancement de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens

Les étudiant-e-s de l’Institut Bossey rejoignent le pape à Rome pour le lancement de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens

Les étudiant-e-s de l’Institut Bossey rejoignent le pape à Rome pour le lancement de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens

Les étudiant-e-s de l’Institut Bossey rassemblé-e-s à Rome. Photo: avec l’aimable autorisation de Nich Sangsawangsajjakul

22 janvier 2019

Version française publiée le: 23 janvier 2019

Vingt-neuf étudiant-e-s de l’Institut œcuménique de Bossey du Conseil œcuménique des Églises (COE) se sont rendu-e-s à Rome pour leur visite d’études annuelle au Vatican et pour participer au lancement de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens du 18 au 25 janvier.

Les étudiant-e-s ont rejoint le pape François et d’autres responsables chrétiens pour les vêpres en la basilique Saint-Paul-hors-les-Murs.

Selon le pasteur Lawrence Iwuamadi, doyen de l’Institut Bossey, cette visite des étudiant-e-s à Rome à la suite à celle du pape François l’année dernière à Bossey, est remarquable à bien des égards. «Au-delà de l’accueil chaleureux et de l’hospitalité qu’il est de coutume de témoigner aux étudiant-e-s et membres du personnel de Bossey, nous avons pu éprouver l’engagement continu à œuvrer pour l’unité visible des personnes chrétiennes», confie le pasteur Iwuamadi. «Les étudiant-e-s étaient ravi-e-s d’en savoir plus sur l’Église catholique romaine et nos hôtes étaient comblés de constater que l’avenir est teinté d’espoir, incarné par les jeunes femmes et hommes venus de différentes traditions chrétiennes et du monde entier pour étudier à Bossey.»

Selon le père Ioan Sauca, directeur de l’Institut œcuménique de Bossey et secrétaire général adjoint du COE, cette visite annuelle à Rome est une révélation et une étape qui transforme la vie des étudiant-e-s. «Grâce aux visites sur des lieux historiques chrétiens et aux rencontres, les étudiant-e-s apprennent bien plus en une semaine sur l’Église catholique romaine d’aujourd’hui et son profond engagement dans le mouvement œcuménique, qu’en un semestre de cours», constate-t-il. «Cela conforte la conviction de nos racines chrétiennes communes et persuade d’autant plus les étudiant-e-s de partir résolument en quête de l’unité des chrétiens divisés».

Selon la pasteure Simone Sinn, professeure de théologie œcuménique à l’Institut œcuménique, qui accompagne également les étudiant-e-s, «le pape François rappelle dans son homélie l’importance de reconnaître les dons spirituels offerts aux autres. La participation commune aux dons nourrit les personnes chrétiennes et leur permet de cheminer avec conviction et confiance sur la voie de l’unité. Nous nous réjouissons lorsque nous ressentons l’énergie qui émane de l’échange des dons de nos étudiant-e-s à Bossey et à Rome.»

Dans ses commentaires publics de la semaine dernière, le pape François a déclaré que «l’œcuménisme ne relève pas de l’optionnel», et ajoute qu’il vise à «donner un témoignage commun et cohérent au service de la justice véritable et en soutien aux plus faibles en apportant des réponses concrètes, appropriées et efficaces».

Dans un entretien accordé au Vatican News, Daniel Reffner, le candidat de l’Église méthodiste unie pour le ministère ordonné aux États-Unis, s’est exprimé sur son expérience d’étude de l’œcuménisme à l’Institut Bossey et sur la manière dont sa vision a évolué.

«J’ai bon espoir que la formation fera de moi une personne capable de participer à des discussions controversées ou de se rendre en des lieux controversés en rassemblant les autres et non en attisant les dynamiques polarisantes si souvent à l’œuvre», dit-il.

La Semaine de prière pour l’unité des chrétiens est organisée conjointement par le Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens de l’Église catholique romaine et le COE depuis 1968.

En 2019, le thème de la Semaine est: «Tu rechercheras la justice, rien que la justice», inspiré du Deutéronome 16, 18-20. Les Églises d’Indonésie ont été invitées par le COE et le Conseil pontifical à préparer les ressources pour la Semaine.

Étudier à l’Institut œcuménique de Bossey

Plus d’informations sur la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens