World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Un mouvement dynamique prêt à relever les défis de demain

Un mouvement dynamique prêt à relever les défis de demain

Un mouvement dynamique prêt à relever les défis de demain

Service religieux œcuménique au sein de la cathédrale d'Uppsala. Photo: Mikael Stjernberg/Conseil chrétien de Suède

04 novembre 2018

Version française publiée le: 07 novembre 2018

Dimanche matin, une vie de dévouement envers le mouvement œcuménique a illuminé l'assemblée lorsque Mme Agnes Abuom, présidente du Conseil œcuménique des Églises (COE), a fait part de ses réflexions et de ses espérances dans un discours prononcé le dernier jour du week-end œcuménique. Cette allocution a été suivie d'une prédication du pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du COE.

Agnes Abuom a passé en revue les objectifs et l'histoire du COE, en mettant plus particulièrement l'accent sur trois dates clés: 1948, année de la fondation du COE; 1968, durant laquelle un programme plus progressiste contre les injustices sociales a été adopté; et 1998, qui a marqué la fin de la Décennie œcuménique des Églises solidaires des femmes (1988-1998).

Malgré cet important et glorieux héritage œcuménique, le monde semble s'effondrer, a conclu la présidente du COE.

«Une fois encore, nous vivons un moment crucial, un moment décisif pour l'humanité et l'avenir de la planète, et ce, en raison du caractère et de l'ampleur sans précédent des défis auxquels nous sommes confrontés», a-t-elle souligné.

Elle a ensuite énuméré et détaillé cinq domaines prioritaires: l'unité élargie, le discernement moral, la transformation de la diaconie, les défis générationnels et l'enjeu de l'égalité entre les sexes.

Agnes Abuom a résumé son discours en invitant tout le monde à rejoindre le mouvement œcuménique et à relever les défis à venir.

Dans sa prédication, le pasteur Tveit s'est penché plus en détail sur le thème du week-end, «Voici, je fais toutes choses nouvelles»: «Le mouvement œcuménique d'amour apparaît avec vigueur et clarté. Tout a commencé avec l'amour du Christ et son appel à partager cet amour. C'est la raison pour laquelle nous aspirons à l'unité, non pas pour notre confort et notre tranquillité, mais parce que le monde a besoin des véritables signes d'amour», a-t-il affirmé.

Le week-end œcuménique, qui a réuni de nombreux participants et témoigné de la poursuite du Pèlerinage de justice et de paix, touche à sa fin. Le voyage œcuménique se poursuit sur les traces de Jésus-Christ.

Lire le discours prononcé par Agnes Abuom (en anglais)

Lire la prédication du pasteur Olav Fykse Tveit (en anglais, mais également disponible en suédois)

Les valeurs d'unité, de solidarité et d'espérance au cœur du week-end œcuménique (communiqué de presse du COE du 4 novembre 2018)

L'Église de Suède honore la présidente du COE pour ses efforts en faveur de l'unité des chrétiens (communiqué de presse du COE du 3 novembre 2018, en anglais)

Le COE condamne l'attentat perpétré contre des chrétiens en Égypte (communiqué de presse du COE du 2 novembre 2018, en anglais)

La présidente et le secrétaire général du COE s'adressent au Comité exécutif (communiqué de presse du COE du 2 novembre 2018, en anglais)

Évêque Mary Ann Swenson: «Nous sommes appelés à servir» (communiqué de presse du COE du 2 novembre 2018)

Le COE et ACT réfléchissent à la diaconie œcuménique lors d'une réunion historique (communiqué de presse du COE du 1er novembre 2018)

Le Comité exécutif du COE se réunit à Uppsala, en Suède (communiqué de presse du COE du 1er novembre 2018)

Photos du week-end œcuménique