World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / La campagne de carême 2018 «Sept semaines pour l’eau» débute en Colombie

La campagne de carême 2018 «Sept semaines pour l’eau» débute en Colombie

La campagne de carême 2018 «Sept semaines pour l’eau» débute en Colombie

La pasteure Gloria Ulloa a béni l’eau à la fin du service. Photo: Marcelo Schneider/COE

15 février 2018

Version française publiée le: 22 février 2018

Le Réseau œcuménique de l'eau du Conseil œcuménique des Églises (ROE-COE) a lancé l’édition 2018 de sa campagne annuelle de carême «Sept semaines pour l’eau» à Bogota (Colombie) le 14 février.

Des responsables du COE ainsi que des membres du Groupe de référence pour le Pèlerinage de justice et de paix du COE et d’Églises locales ont participé à une cérémonie organisée à La Giralda, siège du ministère de l’Intérieur colombien.

La pasteure Gloria Ulloa, présidente régionale du COE pour l’Amérique latine, qui a officiellement lancé la campagne de carême lors d’un service religieux à Bogota, a exprimé sa joie quant à «l’intervention rapide du COE face aux problèmes liés à l’eau en Amérique latine».

Dans sa prédication, Mme Ulloa a déclaré: «malheureusement, en Amérique latine, aux Caraïbes, et dans de nombreuses régions du monde, nos ressources en eau ne sont pas considérées comme importantes sur le plan stratégique et ne sont pas préservées en raison de l’exploitation minière légale et illégale. Le secteur de l’extraction minière soutenu par les gouvernements représente une menace importante pour les bassins de retenue, les cours d’eau, les lacs et les eaux souterraines.»

«En Colombie, par exemple, les pouvoirs publics ont accordé toutes sortes d’avantages aux multinationales du secteur pétrolier et minier, notamment un assouplissement des réglementations environnementales», a ajouté la pasteure.

Mme Isabel Apawo Phiri, secrétaire générale adjointe du COE, a souligné l’importance de la campagne de carême sur la justice de l’eau.

«Grâce au travail effectué par le ROE-COE, le Conseil œcuménique des Églises est devenu une Communauté bleue en respectant le droit à l’eau comme un droit humain, en militant pour des ressources en eau détenues et contrôlées par les pouvoirs publics, et en disant "non" à l’eau en bouteille lorsque l’eau du robinet est potable», a précisé Mme Phiri.

«La campagne de carême nous rappelle constamment notre engagement de Communauté bleue», a-t-elle ajouté.

En 2018, le Pèlerinage de justice et de paix du COE met l’accent sur l’Amérique latine. C’est pourquoi, à l’occasion des «Sept semaines pour l’eau», le ROE-COE propose une série de réflexions et de ressources bibliques et théologiques dans un cadre de justice et de paix autour de la crise de l’eau que connaît la région.

En 2018, toutes les réflexions sont l’œuvre de spécialistes en théologie et d’écologistes de la région, et sont consultables sur le site web du ROE-COE.

Dinesh Suna, coordinateur du ROE-COE, a tenu à remercier toutes les personnes présentes et toutes celles qui ont participé à la rédaction des ressources du carême sur l’eau. Il a déclaré qu’il espérait «que ces ressources [seraient] utilisées par les paroisses et les individus pendant le carême pour réaffirmer leur engagement en faveur de la justice de l’eau».

Lisez les sept réflexions des Sept semaines pour l’eau 2018

Vidéo: Sept semaines pour l’eau 2018

En savoir plus sur le Réseau œcuménique de l’eau du COE