World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Célébration des 10 ans de règne du patriarche à Moscou

Célébration des 10 ans de règne du patriarche à Moscou

Célébration des 10 ans de règne du patriarche à Moscou

Le patriarche Cyrille pendant la divine Liturgie en la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou. Photo: Ivars Kupcis/COE

01 février 2019

Version française publiée le: 04 février 2019

Des centaines de hauts dignitaires orthodoxes russes et de représentants d’autres Églises, du gouvernement et des pouvoirs publics se sont rassemblés dans la cathédrale du Christ-Sauveur de Moscou, le 1er février, pour une divine Liturgie marquant le dixième anniversaire du synode local et de l’intronisation de Sa Sainteté le patriarche Cyrille à la tête de l’Église orthodoxe russe.

S’adressant aux hiérarques et aux invités, le patriarche a rendu grâce à Dieu pour ce ministère, qu’il a également décrit comme une lourde croix. Il a préféré tourner son regard vers l’avenir, dans l’attente des résultats que produiront les instruments créés sous son patriarcat. Par résultats, le patriarche Cyrille entendait en particulier la croissance spirituelle et la situation morale de la société.

Au cours des célébrations, des chiffres ont été présentés pour rendre compte de l’évolution de l’Église orthodoxe russe durant ces dix années: création de 150 diocèses, ouverture de plus de 9 000 nouvelles paroisses, construction de nombreuses églises… Dans la seule ville de Moscou, il est prévu d’édifier plus de 200 nouvelles églises avec le soutien des autorités locales et d’autres donateurs; 60 sont d’ores et déjà bâties et 28 autres sont en construction.

En outre, de nombreuses initiatives ont vu le jour sous le patriarcat de Cyrille concernant le recrutement et la formation du clergé, avec pour résultat une hausse de 25% du nombre de membres du clergé. L’Église orthodoxe russe a également intensifié son engagement en matière de services sociaux, ouvrant des dizaines de nouveaux foyers pour les sans-abri, des centres de crise pour les familles et des services de distribution de nourriture pour les personnes dans le besoin.

Dans leurs discours, personnalités ecclésiastiques et représentants des pouvoirs publics ont évoqué à plusieurs reprises le dialogue fondé sur le respect mutuel et le partenariat inédit qui s’est instauré entre l’État et l’Église orthodoxe russe – une situation qui tranche avec celle qui a prévalu pendant de longues années sous le régime soviétique. L’Église est parvenue à s’assurer de l’enseignement de la religion dans les écoles publiques: environ 40% des enfants scolarisés suivent aujourd’hui des cours de religion. L’État a également restitué à l’Église une part non négligeable de ses biens immobiliers, alors qu’il y a dix ans, la majorité des édifices ecclésiaux appartenait encore à l’État.

Dans ses vœux au patriarche Cyrille, le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du COE, a souligné l’engagement de longue date de Sa Sainteté en matière d’œcuménisme: après s’être investi pendant de longues années dans les activités du COE, il continue aujourd’hui encore d’exprimer son soutien aux activités du COE. «Au regard en particulier des difficultés que connaît le monde orthodoxe à l’heure actuelle, vous devez vous engager à nouveau, encore et encore, en faveur de la réconciliation et de l’unité, a déclaré le secrétaire général. Le COE espère que la division sera résolue par la réconciliation, et nous sommes nombreux à prier pour cela, car cette réconciliation est d’une importance capitale non seulement pour l’unité de la famille des Églises orthodoxes, mais aussi pour la communauté fraternelle des Églises du monde entier.»

L’Église orthodoxe russe est membre du COE depuis 1961.

Église orthodoxe russe

Églises membres du COE dans la Fédération de Russie