Image
Candles burning in dark room, with blue light in the background
Photo:

Des rapports indiquent que 44 personnes sont mortes et de nombreuses autres ont été blessées à la suite d’une bousculade survenue dans la nuit lors de cette fête religieuse dans le nord-est du pays.

Le père Ioan a fait remarquer qu’il était particulièrement triste que ce festival, prévu comme un moment de grande célébration après des mois de restrictions de tels rassemblements, ait été éclipsé par une catastrophe aussi dévastatrice. Comme l’a fait remarquer un pèlerin lors du festival: «Les réjouissances sont devenues des deuils, une grande lumière est devenue une profonde obscurité.»

Le père Ioan a observé: «En de tels moments de terrible tragédie, les mots peuvent nous manquer, mais nous sommes solidaires de tous ceux qui ont été touchés, y compris les nombreuses personnes qui sont en deuil, et nous les gardons dans nos pensées et nos prières.»

Lag B’Omer, une fête religieuse annuelle à laquelle participent des dizaines de milliers de Juifs orthodoxes et qui est marquée par des feux de joie, des prières et des danses toute la nuit, a lieu dans la ville de Meron. C’est dans cette ville que se trouve la tombe de Rabbi Shimon Bar Yochai, un sage vénéré du deuxième siècle.