Image
Communication for Social Justice in the Digital Age

Photo: Albin Hillert/COE

Prévu du 13 au 15 septembre, le symposium est organisé conjointement par le Conseil œcuménique des Églises (COE) et l'Association mondiale pour la communication chrétienne (AMCC). Brot für die Welt (Pain pour le monde), l'Église évangélique d'Allemagne (EKD), l’association des Églises et missions protestantes d’Allemagne (EMW) et la Fédération universelle des associations chrétiennes d'étudiants (FUACE) coorganisent cet événement.

L'événement a lieu à l'approche de la 11e Assemblée du COE, qui aura lieu dans la ville de Karlsruhe en Allemagne en août - septembre 2022. À cette occasion, la révolution numérique et technologique qui bouleverse le monde a été identifiée comme l'un des principaux défis à relever. 

La composition unique du symposium donnera aux personnes du monde entier l'occasion de réfléchir aux questions clés et d'apporter leur contribution. En préambule du symposium, un processus axé sur la discussion et les contributions de huit régions sera initié puis des groupes de travail feront la synthèse des contributions ayant trait aux trois grands volets - Justice numérique, Espace public et Vision de l'avenir - pour les sessions principales du symposium et alimenter les échanges. 

Le symposium s’appuiera sur la notion des "droits de la communication", qui soutiennent la dignité, l'intégrité, l'égalité et la liberté de tous les êtres humains et de leurs communautés.

Le symposium sera composé de petits groupes présentiels et pourra compter sur la participation en ligne d’un plus grand nombre. Une vingtaine de personnes se réuniront à Berlin et seront connectées à des petits groupes et à des personnes originaires des différentes régions du monde.

"La révolution numérique - qui s'est accélérée pendant la pandémie de COVID-19 - nous offre de nouvelles possibilités d’être en contact non sans oublier les défis que cela représente pour notre sens de la communauté et même notre compréhension de ce que signifie être humain", a déclaré le secrétaire général par intérim du COE, le pasteur Ioan Sauca. 

"La possibilité de communiquer grâce au numérique rapproche le monde comme jamais auparavant. Ce nouveau sentiment de communauté exige de nouvelles normes communes et une vigilance de tous les instants pour préserver la dignité de l'être humain qui se trouve derrière l'écran", a déclaré Christiane Gebauer, présidente de la FUACE en Europe. "Explorer ces défis, en saisir les opportunités qui se présentent et trouver un équilibre entre la liberté illimitée et la restriction de soi pour le bien de l'autre, dans une sphère où les restrictions sont rares, pourrait bien être l'une des plus grandes tâches de ma génération." 

"C'est l'occasion d’évaluer le potentiel des communications numériques et les nouveaux problèmes liés à la propriété et au contrôle", a déclaré Philip Lee, secrétaire général de l'Association mondiale pour la communication chrétienne. "Dans le monde d'aujourd'hui, les mots d'ordre sont accessibilité et responsabilité. Comment pouvons-nous garantir l'inclusion et la justice dans le paysage numérique ?"

"La propagation des "fake news" et de la désinformation, les abus en ligne, la pauvreté numérique et la surveillance numérique ne sont que quelques-uns des défis auxquels nous sommes de plus en plus confrontés", a déclaré Rainer Kiefer, directeur de l’EMW. "Les acteurs politiques, culturels et de la société civile s'efforcent tous d'y répondre efficacement. Ce qui fait encore défaut, c'est une approche globale, fondée sur la justice sociale, des défis et des opportunités liées à l'ère numérique."

C’est cette approche globale qui sera proposée par les participants au symposium, notamment des représentants des églises et de l'œcuménisme, des universitaires, des militants des droits de l'homme, des médias et bien d'autres intervenants qui nous feront part de leurs expériences respectives.

"Ce sera un groupe varié qui obtiendra de vrais résultats", a déclaré Marianne Ejdersten, directrice de la communication du COE. "Ainsi nous pourrons partager, avec la 11e Assemblée du COE et bien au-delà, les actions que nous pourrons mettre en œuvre pour garantir un avenir numérique plus juste."
 

Cliquez ici pour l'événement sur "La communication pour la justice sociale à l'ère numérique".