Image
Dr Agnes Abuom, moderator of the WCC central committee at the closing press conference of the 2021 central committee meeting

Agnes Abuom, Modératrice du Comité central du COE.

Photo:

Quand le Comité central du COE a-t-il fixé la date de sa réunion de février ?

A. Abuom : Cette date a été repoussée à juin 2021, en partant du principe qu’elle aurait lieu en personne et à Genève.

Qu’est-ce qui a changé ?

A. Abuom : Depuis lors, l’Autorité fédérale suisse a révisé trois fois son règlement COVID-19, avec à chaque fois des mesures plus strictes. En raison de l’augmentation des infections et des hospitalisations, depuis le 20 décembre, le télétravail est obligatoire, l’accès aux lieux publics est limité aux personnes vaccinées et guéries, et le port du masque est obligatoire.

La situation a continué à se détériorer, avec un niveau record d’infections. Le gouvernement prévoit une phase aiguë d’infections en janvier et février.

Globalement, l’accès à une réunion comme celle du Comité central est limité aux personnes vaccinées ou rétablies et des masques sont exigés. Les restrictions pourraient être intensifiées ou étendues. Pour entrer en Suisse, il faut être enregistré numériquement, être vacciné et avoir un test négatif. Les restrictions de voyage au niveau mondial continuent de s’accroître en raison du pic d’infection dans certains pays.

Si la réunion se tenait à Genève, les membres du Comité central originaires de plusieurs pays devraient être mis en quarantaine à leur retour dans leur pays d’origine, certains pendant une période pouvant aller jusqu’à 10 jours.

Quels autres éléments ont conduit à la décision de tenir la réunion du Comité central de février en ligne ?

A. Abuom : En novembre 2021, le Comité exécutif a demandé aux dirigeants du Comité central du COE de suivre l’évolution de la situation, de convoquer une réunion du Comité exécutif si un report était proposé, et de convoquer le Comité central en ligne en février si une réunion en personne est impossible.

Pouvez-vous donner quelques détails sur la réunion de février ?

A. Abuom : Nous nous réunirons comme prévu, mais en ligne vu la situation, afin de protéger des vies, de sécuriser le travail du Conseil et de parachever les préparatifs de la 11e Assemblée du COE à Karlsruhe, en Allemagne, en septembre. Le Comité central discutera et envisagera plusieurs scénarios pour l’assemblée dans le contexte de la pandémie.

Le Comité exécutif a également convenu que le Comité central devrait réfléchir à la manière de faire avancer le processus d’élection d’un nouveau Secrétaire général.

Nous aborderons aussi les rapports du Comité de planification de l’assemblée, les nominations liées à l’assemblée, un projet de déclaration d’unité et les documents à utiliser lors de l’assemblée. En outre, nous allons traiter les demandes d’adhésion de deux Églises, reçues par le Comité central en juin 2021.

Dans le cadre de la préparation du Comité central de juin 2021, le Comité exécutif a décidé de ne pas présenter le rapport du groupe de travail sur la constitution et les règles d’action lors d’une réunion en ligne. Le groupe a poursuivi ses travaux conformément à la demande du Comité central et proposera d’autres révisions concernant l’utilisation les modalités électroniques pour les discussions et la prise de décision. Le Comité central peut décider de la manière de procéder au processus de révision des règles.

Image
Closing press conference of the WCC central committee 2021, panel of speakers and computer screens

À la conférence de presse de clôture de la réunion du Comité central du COE, le 29 juin 2021.

Photo:

Ouverture de l’accréditation des médias pour la réunion du Comité central du 17 janvier 2022

L’accréditation des médias pour la réunion du Comité central du Conseil œcuménique des Églises, qui se tiendra du 9 au 15 février 2022, sera ouverte le 17 janvier 2022. Les procédures d’accréditation détaillées et les liens vers les documents de demande seront disponibles en ligne dans le centre de presse du COE.

En période de restrictions causées par la pandémie, les solutions en ligne se sont avérées des alternatives viables aux réunions physiques. Le COE offrira uniquement le centre de presse en ligne pendant toute la durée du Comité central, sans que les médias soient présents sur place à Genève. Le service de communication du COE fournira comme d’habitude un service complet aux médias, y compris des points de presse en ligne. 

Pour plus d’informations, voir  media@wcc-coe.org.

Centre de presse | Conseil œcuménique des Églises (oikoumene.org)

L’Assemblée  |  Conseil œcuménique des Églises (oikoumene.org)