Image
Rev. Dr Curtiss Paul DeYoung

Le pasteur Curtiss Paul DeYoung, codirecteur général du Conseil des Églises du Minnesota, impliqué dans la préparation des supports utilisés pour la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens de cette année.

Photo:

Quels étaient les principaux défis que les auteurs et autrices ont dû relever lors de la rédaction des ressources qui seront utilisées dans le cadre de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens?

Pasteur DeYoung: Le processus de rédaction des outils était très personnel pour l’équipe d’auteurs et autrices. Tous et toutes ont vécu directement une situation de racisme, d’intense tristesse et de forte indignation lorsque George Floyd a été tué à Minneapolis, avant de prendre part aux manifestations qui ont suivi. Le recours aux Écritures pour appeler à la justice raciale et à l’unité demande de revisiter le caractère éminemment personnel de la tâche. Un autre défi a été de sélectionner des formulations susceptibles de communiquer la perspective de Minneapolis ou des États-Unis sur le racisme de manière compréhensible par un public international. Le troisième défi a été d’identifier comment s’adresser à une Église institutionnelle qui inclut à la fois les personnes au pouvoir et celles qui se sentent impuissantes. L’appel à l’unité des chrétien-ne-s exige de trouver un équilibre avec une approche à la fois prophétique et pastorale qui reconnaît les faits de complicité et propose une guérison.

Aux personnes qui qualifieraient certaines de vos ressources de «politiques» plutôt que de «spirituelles», que leur répondriez-vous?

Pasteur DeYoung: Les questions raciales et de justice sociale ne sont pas faciles à classer entre politiques et spirituelles. Les prophètes hébreux ont souvent dit la vérité sur les injustices aux responsables politiques de leur temps. Jésus a prêché l’Évangile comme bonne nouvelle et libération pour les opprimé-e-s. Le spirituel est politique, et le politique a besoin du spirituel.

Quels espoirs nourrissez-vous personnellement pour la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens?

Pasteur DeYoung: J’espère que cette ressource créée par une équipe de responsables chrétien-ne-s du Minnesota motivera les fidèles chrétiens du monde entier à lutter contre les injustices dans leur contexte qui divisent la société et l’Église. Cela commence par un dialogue qui permet une compréhension commune ancrée dans la Bible puis s’ensuit un engagement sur le long terme.

Pourriez-vous nous en dire plus sur la manière dont l’équipe a été sélectionnée?

Pasteur DeYoung: Étant donné que George Floyd a été tué à Minneapolis en 2020, le Conseil œcuménique des Églises s’est adressé au Conseil des Églises du Minnesota pour créer une équipe de rédaction pour la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens qui soit représentative des voix militantes pour la justice raciale dans ce contexte. Nous avons composé une équipe avec une majorité de voix noires, tout en impliquant d’autres voix concernées. Les ressources de l’année 2023 ont été conçues par une équipe de six responsables chrétien-ne-s noir-e-s, deux autochtones et un latino-américain. Tous et toutes ont contribué à parts égales aux phases de rédaction et d’édition. Les voici:

Afro-américain-ne-s
Stacey Smith et Anthony Galloway – Église méthodiste épiscopale africaine
DeWayne Davis – Église unie du Christ
Leslie Redmond – Assemblées pentecôtistes du monde
Cynthia Manns – Église catholique romaine
Jia Starr Brown – Disciples du Christ

Amérindien-ne-s
Kelly Sherman-Conroy – Église luthérienne (ELCA)
Jim Bear Jacobs – Église presbytérienne, États-Unis

Latino-américain
José Antonio Machado – Église luthérienne (ELCA)

Plus d’informations sur la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens

Ressources quotidiennes pour la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens 2023