Image
Luke’s Winter Count displayed at St. Luke’s Episcopal Church with a par flesh Gospel Book on the Altar.

Légende de la photo : Le « Conte d'Hiver »  de Luc (Luke's Winter Count) exposé dans l'église épiscopalienne St. Luke, et un exemplaire de l'Évangile sur l'autel.

 

Photo:

« Au moment où nous recherchons l’unité à travers le mouvement œcuménique, je suis parfaitement conscient de l’importance des relations », a déclaré M. Winkler, qui a accueilli des groupes de l’équipe de pèlerinage axées sur l’Amérique du Nord. « Grâce à cette expérience, j’ai élargi et approfondi mes relations et mes amitiés avec des personnes du monde entier. »

M. Noteboom a également été un hôte, et a souligné l’importance pour lui de raconter des histoires pendant les visites de l’équipe de pèlerinage : « L’expérience d’accueillir un pèlerinage a été une bonne occasion de vivre un engagement avec les Églises canadiennes membres du COE et de partager des histoires originales et importantes sur les thèmes de la terre et de la privation de terre, de la vérité et du traumatisme, de la justice entre les sexes et de la justice raciale », a-t-il déclaré. « Pour moi, cela a été une bonne occasion de voir à quoi ressemblent le ministère et le changement dans des contextes locaux et communautaires à travers le Canada et de réfléchir à la situation et au contexte de l’église plus généralement. »

Les principaux enseignements tirés non seulement de l’Amérique du Nord mais aussi des réunions organisées dans le Pacifique (2020), en Asie (2019), en Amérique latine et dans les Caraïbes (2018), en Afrique (2017) et au Moyen-Orient (2016) seront partagés lors de la 11e Assemblée du COE en 2022. 

« Je pense que l’ « intersectionnalité » des quatre principaux thèmes explorés lors du pèlerinage – la justice entre les sexes, la vérité et les traumatismes, la terre et les déplacements, et la justice raciale – a été ratifiée et sera prise en compte lors de l’assemblée du COE de l’année prochaine à Karlsruhe », a déclaré M. Winkler. « J’ai entendu une forte affirmation de la nécessité pour l’ensemble du mouvement œcuménique de se concentrer sur l’antiracisme dans les années à venir. »

M. Noteboom s’est également félicité des nouvelles relations et des nouveaux liens avec différentes communautés. « Par exemple, la visite dans le Grand Nord, rendue possible uniquement par les technologies virtuelles, a rendu visible la situation de l’église dans l’Arctique canadien, que ne percevaient pas de nombreuses églises du Sud du Canada », a-t-il déclaré, ajoutant son souhait de prières pour le travail à venir : 

« Priez pour la patience, la sagesse et la perspicacité alors que l’église s’efforce de comprendre ce que la réconciliation peut signifier à travers toutes les différentes religions, cultures et histoires du Canada, et de changer pour ressembler davantage à la communauté bien-aimée de Dieu ». 

Les groupes d’étude du Pèlerinage de justice et de paix du COE se réunissent pour collecter leurs idées – Communiqué de presse du COE, 10 juin 2021
Les pays d’Amérique latine luttent contre les injustices exacerbées par la vague croissante de COVID-19 – Communiqué de presse du COE, 1er juin 2021  
À Winnipeg, l’équipe de pèlerinage du COE en visite explore le thème : « de la détresse naît l’action » – Article de fond du COE, 1er juin 2021 
La pandémie n’arrête pas le pèlerinage – elle approfondit l’accompagnement – Interview du COE, 27 mai 2021 
Les communautés arctiques disent aux pèlerins du COE : « Nous avons besoin de votre voix »  – Article de fond du COE, 11 mai 2021