World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Mission2018 / Réunion préparatoire des jeunes autochtones

Réunion préparatoire des jeunes autochtones

Réunion préparatoire des jeunes autochtones

Agir selon l’Esprit: l’indigénisation comme condition de disciple transformatrice

5-7 mars 2018

Objet
La déclaration de mission du Conseil œcuménique des Églises (COE) Ensemble vers la vie formule très clairement la conception théologique que la mission est vécue et pratiquée dans et à partir de la périphérie, et que Dieu donne aux personnes vulnérables, pauvres et marginalisées la force et les moyens d’être des agents directs de la mission de Dieu. La Conférence mondiale sur la mission et l’évangélisation à Arusha (Tanzanie) est par conséquent l’occasion de mettre en avant le rôle et les moyens d’action de groupes marginalisés tels que les peuples autochtones dans l’accomplissement de la mission de Dieu. En particulier, elle est l’occasion de définir de manière spécifique le profil des jeunes autochtones et les dons qu’ils et elles apportent à la mission. La conférence ayant pour caractéristique d’être une conférence de jeunes responsables de la mission, il est important que les jeunes autochtones participent de façon visible et significative à la concrétisation de cette vision. C’est pourquoi la réunion préparatoire des jeunes autochtones à Arusha revêt une importance décisive, en plus d’offrir un espace pour leur formation œcuménique continue et leur formation de responsables. Comme la conférence se déroule en Afrique, plus de la moitié des délégué-e-s à la réunion préparatoire viendront de communautés autochtones d’Afrique, notamment de Tanzanie.

Motivations
Le programme du COE sur les populations autochtones s’engage clairement à faire du ministère auprès des jeunes autochtones une priorité, dans la mesure où il s’agit d’un groupe très marginalisé dans nos Églises et nos sociétés. Les luttes continuelles des peuples autochtones à travers le monde pour survivre aux atrocités incessantes se manifestent le plus visiblement parmi les jeunes et les enfants autochtones, exposés aux intimidations racistes, à la violence domestique, aux agressions sexuelles, à la traite des êtres humains et à l’abus d’alcool et d’autres drogues pouvant aller jusqu’à la dépendance. Les suicides de jeunes sont une expérience commune dans les communautés autochtones du monde entier. C’est parce qu’il est urgent de répondre à leur appel à la justice, la guérison et l’intégralité que cette réunion préparatoire doit être consacrée aux jeunes autochtones.

Méthode de travail
Par des études bibliques, des discours, des petits groupes de travail interactifs et un engagement artistique créatif, vingt jeunes autochtones d’Afrique et du monde entier exploreront le thème «Agir selon l’Esprit: l’indigénisation comme condition de disciple transformatrice» et étudieront ensemble la mission du Christ dans et à partir de la périphérie selon Luc 4,16-21. Les délégué-e-s mèneront une réflexion sur les rapports entre justice et condition de disciple; sur la compréhension biblique de l’option préférentielle de Dieu pour les pauvres et son incidence sur les moyens d’action et la condition de disciple des personnes marginalisées; sur l’influence possible des luttes pour la justice autochtones sur l’orientation et la définition de la condition de disciple; sur l’incidence du respect de la dignité de la personne autochtone sur une condition de disciple transformatrice; et sur la signification d’une condition de disciple transformatrice pour les jeunes autochtones.

Avec le concours de la compagnie théâtrale d’Arusha African Culture Theatre Company, les délégué-e-s autochtones apprendront et répèteront également des numéros pour la séance plénière sur la Mission à partir de la périphérie (sam 10 mars de 10 h 30 à 12 h) et pour la scène centrale du sokoni/marché (lun 12 mars de 15 h 30 à 19 h 45), dans le cadre de leur contribution et de leur participation à la conférence. Elles et ils participeront au warsha/séminaire sur la mission depuis la périphérie (ven 9 et sam 10 mars de 14 h à 15 h 30) en qualité de spécialistes, et fourniront un soutien logistique.

Résultat escompté
Le contenu et les activités de la réunion préparatoire permettront de formuler un court message des jeunes autochtones qui sera présenté à la Conférence mondiale sur la mission et l’évangélisation; ils orienteront également la planification prospective et la stratégie de la contribution actuelle et de la participation active du Réseau œcuménique des jeunes autochtones (ROJA) aux travaux du COE et de l’ensemble du mouvement œcuménique. Cela concerne en particulier la participation du ROJA au Pèlerinage de justice et de paix du COE jusqu’à l’Assemblée générale de 2021 et, dans l’immédiat, le rassemblement des jeunes autochtones pour la réunion préparatoire qui précédera la Conférence mondiale sur la spiritualité autochtone et la réconciliation, prévue dans le Pacifique en juillet 2018.

Objectifs
Cette réunion préparatoire des jeunes autochtones poursuit ainsi plusieurs objectifs:

 

  • permettre aux jeunes autochtones de mieux comprendre leur rôle dans la mission de Dieu à partir de la périphérie;
  • explorer le thème et le programme de la Conférence mondiale sur la mission et l’évangélisation afin d’approfondir et d’élargir la compréhension de la missiologie;
  • assurer une présence homogène de voix et de perspectives autochtones pour la Conférence mondiale sur la mission et l’évangélisation;
  • garantir la qualité de la contribution théologique, spirituelle et artistique créative à la Conférence;
  • renforcer l’assurance des jeunes autochtones en vue d’une participation active aux travaux du COE;
  • définir des stratégies en vue de la participation au Pèlerinage de justice et de paix du COE jusqu’à l’Assemblée générale de 2021;
  • définir des projets pour la réunion préparatoire des jeunes autochtones dans le Pacifique en juillet 2018.

Détails de la réunion préparatoire
La réunion préparatoire des jeunes autochtones se déroulera au MS Training Centre for Development Cooperation (MS TCDC), à quelques kilomètres du site de la Conférence mondiale sur la mission et l’évangélisation, du lundi 5 mars au soir au mercredi 7 mars au soir, date à laquelle la moitié des délégué-e-s emménagera au pavillon Ngurdoto Mountain Lodge et l’autre moitié restera au MS TCDC pour la durée de la Conférence, du 8 au 13 mars. Il est attendu vingt délégué-e-s des jeunes autochtones, plus trois spécialistes et les membres de la compagnie théâtrale African Culture Theatre Company.

MS Training Centre for Development Cooperation:
PO Box 254, Arusha, Tanzanie
Tél.: +255 272 541 044/ 6/ 8
Fax: +255 272 541 042

Page d’accueil: www.mstcdc.or.tz