World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Familles d'Eglises / Églises de l'Illumination

Églises de l'Illumination

Le mouvement de l'Illumination (Holiness movement) est né dans la première moitié du XIXe siècle aux Etats-Unis en tant que mouvement de renouveau au sein du méthodisme américain, mais il a vite transcendé les clivages entre dénominations, et dans le dernier quart du siècle, il s'est également internationalisé. Ce mouvement cherchait à retrouver l'accent placé par John Wesley sur la perfection de l'amour dans la vie des croyants. Cette perfection était synonyme d'amour sans réserve de Dieu et d'autrui, à ne pas confondre avec la perfection humaine, et constituait la volonté de Dieu pour tous les croyants et pas seulement pour une catégorie spécifique. Le méthodisme se développait rapidement sur le sol américain depuis 1766, mais au début du XIXesiècle, certains fidèles dans ses rangs ont acquis la conviction que l'idéal de perfection et d'amour énoncé par John Wesley avait été atténué. En cherchant à retrouver cet idéal, ils ont été influencés par l'idée de conversion instantanée du mouvement du réveil et des "réunions de camp". Ainsi, les leaders du mouvement de l'Illumination ont non seulement appelé les croyants à la perfection de l'amour, mais ils ont également insisté sur l'importance d'une expérience instantanée de l'amour parfait. En prêchant, écrivant et enseignant, ils utilisaient non seulement le langage de la perfection (cf. 1 Jean 4,17-18), mais aussi le langage de la sanctification totale (cf. 1 Thessaloniciens 5,23). Pour eux, cette expérience devait se produire après la conversion, mais elle ne devait pas être confondue avec la glorification qui a lieu au moment de la résurrection du corps. En outre, allant dans le sens du mouvement de John Wesley, ils appelaient chaque croyant à s'engager à la sainteté personnelle pour la gloire de Dieu. Au lieu que seules quelques personnes ayant un don particulier puissent mener une vie de sainteté soigneusement disciplinée, tous les croyants y étaient tenus; ils devaient se présenter à Dieu en tant que sacrifices vivants au milieu de la routine de la vie.

Le courant de l'Illumination a commencé à prendre la forme d'une Eglise avec la fondation de la Wesleyan Methodist Connection en 1843 et de la Free Methodist Church en 1860, qui se sont toutes deux développées à partir d'un témoignage social en faveur de l'Illumination - préconisant l'abolition de l'esclavage et la fin de la location des bancs d'église afin de supprimer les barrières économiques à la participation au culte. En 1867, le mouvement est devenu plus organisé, avec la première "réunion de camp" du mouvement de l'Illumination, à laquelle ont assisté quelque 10'000 personnes. L'une des conséquences de cet événement fut la fondation de laNational Camp Meeting Association for the Promotion of Holiness (Association nationale des réunions de camp pour la promotion de l'Illumination), ancêtre de l'actuel Christian Holiness Partnership (CHP). Au fil du temps, de nombreuses autres organisations d'Eglises sont nées, notamment l'Armée du Salut en Angleterre en 1878, l'Eglise de Dieu (Anderson, Indiana) en 1880, et l'Eglise du Nazaréen en 1908. En 1874-1875, le caractère international du mouvement s'est traduit par de vastes rassemblements de l'Illumination organisés en Allemagne, en Suisse et en Angleterre.

Le mouvement de l'Illumination a engendré de nombreuses Eglises dans le monde entier, dont beaucoup sont petites, en raison notamment de la grande importance d'une vie disciplinée. Selon le CHP, le mouvement s'est répandu dans environ 160 pays. Il compte quelque quatre millions de fidèles en Amérique du Nord, trois millions en Afrique et quatre millions en Asie. L'une des plus grandes Eglises de l'Illumination est l'Eglise évangélique de l'Illumination de Corée, qui regroupe un million de chrétiens. Le nombre total de fidèles en Corée est de trois millions de personnes. Fondée en 1917, l'Eglise de l'Illumination du Japon a été persécutée pendant la seconde guerre mondiale. Environ 130 croyants ont été emprisonnés pour avoir refusé de se soumettre au nationalisme radical de l'époque.

Le Christian Holiness Partnership (CHP), mentionné plus haut, la Wesleyan Theological Society (WTS), etWesleyan/Holiness Clergy International (WHCI) sont trois organisations qui revêtent une grande importance pour le mouvement. Le CHP encourage la coopération entre les Eglises, les "réunions de camp", les institutions telles que les universités, les séminaires, les agences missionnaires et les maisons d'édition, ainsi que les personnes individuelles. La WTS est une académie d'érudits qui compte plus de 600 membres et qui publie le Wesleyan Theological Journal. En raison de l'histoire importante du ministère pastoral des femmes au sein du mouvement de l'Illumination, WHCI apporte son soutien aux femmes pasteures et aux étudiantes.

Parmi les recherches menées sur le mouvement, on peut citer Melvin E. Dieter, The Holiness Revival of the Ninetheenth Century, seconde édition (Lanham, MD et London: Scarecrow, 1996), et William C. Kostllevy, "Historical Dictionary of the Holiness Movement", in the Historical Dictionaries of Religions, Philosophies, and Movements series, N° 36 (Scarecrow, 2001).

Le mouvement de l'Illumination compte au total près de 12 millions de fidèles qui, pour la plupart, participent activement à la vie de l'Eglise. Au sein du Christian Holiness Partnership collaborent 21 Eglises, ainsi que des centaines de paroisses et de communautés locales indépendantes qui font partie de dénominations qui ne sont pas officiellement considérées comme membres. Aucune Eglise de l'Illumination en tant que telle n'est membre du COE, mais plusieurs Eglises membres sont traditionnellement proches du mouvement de l'Illumination.

Églises membres du COE dans cette famille Organisations apparentées