Événement

Disparues et assassinées : Lutter contre le féminicide et la violence sexuelle et sexiste dans notre contexte mondial

Les statistiques recueillies par l’ONU en 2017 indiquent que 87 000 femmes ont été tuées en raison de leur genre. Parmi ces victimes de meurtre, 58 % – 137 femmes chaque jour – ont été tuées par un membre de leur propre famille ou un partenaire intime. L’apparition de la COVID‑19 a exacerbé la violence, à tel point qu’en septembre 2020, 121 pays ont institué et adopté de nouvelles mesures pour apporter un soutien et/ou des soins aux femmes survivantes de violences dans le cadre de leurs plans de réponse à la COVID‑19.

Image
Original photo Hymie Sokupha from “The Republic of Sexual Abuse” art installation in Rosebank, South Africa in 2019. Stats added 2021.
Photo:

Il faut agir, et les Églises et d’autres organisations communautaires s’efforcent d’apporter des changements et d’accompagner les personnes touchées par le féminicide et la violence sexuelle et sexiste dans le monde entier. Grâce à deux réunions en ligne, et en collaboration avec ses partenaires œcuméniques régionaux, le Conseil œcuménique des Églises sensibilise le public à la question des femmes disparues et assassinées.

Ces événements en ligne s’inscrivent dans les 16 jours contre la violence fondée sur le genre (25 novembre – 10 décembre).

25 novembre, 9:00-10:30 CEST
Perspectives de l’Afrique, de l’Asie, de l’Europe, du Moyen-Orient et des régions du Pacifique
Interprétation disponible en anglais, arabe et français

Inscrivez-vous à l’avance pour y participe: https://us02web.zoom.us/meeting/register/tZYlcuugrToiGdwL668odAnK61pcrVRqkNXQ

2 décembre 15:00-16:30 CEST
Perspectives des Caraïbes, de l’Amérique latine et de l’Amérique du Nord
Interprétation disponible en anglais, portugais, espagnol et français

Inscrivez-vous à l’avance pour y participe: https://us02web.zoom.us/meeting/register/tZEpceiqrjwpE9eEuK8st8UzV3fqapE1q6LH