Événement

16 journées de mobilisation contre la violence sexiste

Les 16 jours contre la violence sexiste sont une campagne internationale annuelle qui commence le 25 novembre, en la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, et s’achève par la Journée des droits de l’homme, le 10 décembre. Cette année, le COE insiste sur les liens existants entre la maison de Dieu et le besoin fondamental de faire de nos maisons des lieux sûrs et aimants.

Image
16 journées de mobilisation contre la violence sexiste

De notre maison à la vôtre

Les 16 jours contre la violence fondée sur le genre sont une campagne internationale annuelle qui commence le 25 novembre, en la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, et s’achève par la Journée des droits de l’homme, le 10 décembre.

Cette année, et en particulier à la lumière des restrictions imposées à nombre d'entre nous en réponse à COVID-19, le Conseil œcuménique des Églises met en évidence les liens entre la maison de Dieu et le besoin fondamental de faire de nos foyers des espaces sûrs et aimants. Le COE reconnaît que l'impact et l'expérience de la violence sexuelle et sexiste peuvent se produire n'importe où, et que les mesures de confinement rendues nécessaires par COVID-19 ont accru la vulnérabilité de nombreuses femmes. Chacun d'entre nous - dans notre travail, dans notre communauté, dans notre foyer - peut et doit parler et agir contre la violence sexiste et faire en sorte que les personnes victimes de violence et d'abus puissent trouver soutien et sécurité.

Sous le thème qui a été lancé en 2019, "De notre maison à la vôtre" : 16 jours contre la violence sexuelle et sexiste", le personnel du Centre œcuménique de Genève priera et réfléchira chaque jour sur l'impact de la violence sexuelle et sexiste dans nos contextes de travail et de ministère.  Nous invitons tout le monde à prier avec nous chaque jour et partagerons certaines de nos réflexions sur les médias sociaux du COE.

C’est également une occasion de mettre en avant le lien entre l’oikos (maison) et l’oikoumene (l’ensemble du monde habité). Tel que Philip Potter, ancien secrétaire général du COE, l’a déclaré: «Le mouvement œcuménique (l’oikoumene) est le moyen par lequel les Églises qui composent la maison, l’oikos de Dieu, cherchent à vivre et à témoigner auprès de tous et de toutes.»

Suivez nos réflexions sur les médias sociaux et rejoignez la campagne #16Days #FromOurHouseToYours

Liens:

Une communauté juste de femmes et d’hommes

Les Jeudis en noir