World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Activités / Réseau oecuménique de défense des personnes handicapées (EDAN)

Réseau oecuménique de défense des personnes handicapées (EDAN)

La mission du Réseau oecuménique de défense des personnes handicapées (EDAN) consiste à soutenir, au niveau mondial, les activités des individus, Eglises et organisations liées aux Eglises qui se préoccupent des problèmes affectant les personnes handicapées.

« Ainsi que le souligne l'auteur de l'épître aux Ephésiens, Christ est venu détruire les « murs de séparation » (Ep 2,14). Lorsque nous réfléchissons à l'attitude qu'il convient d'adopter face aux problèmes du handicap, il convient de nous rappeler les murs que nous avons édifiés. Tous ces murs sont typiquement humains, et pourtant ils sont en contradiction avec le ministère de réconciliation du Christ - des murs qui isolent les gens, à l'extérieur ou à l'intérieur, des murs qui empêchent les gens de se rencontrer et de parler à d'autres. » (Une Eglise de tous et pour tous - Déclaration provisoiredocument présenté au Comité central du COE de 2003)

La mission du Réseau oecuménique de défense des personnes handicapées (EDAN) consiste à soutenir, au niveau mondial, les activités des individus, Eglises et organisations liées aux Eglises qui se préoccupent des problèmes affectant les personnes handicapées. Créé après la Huitième Assemblée du COE au Zimbabwe, en 1998, ce Réseau a envisagé, dès le début, une approche inclusive pour cette activité oecuménique.

L'objectif principal d'EDAN, tel que défini dans sa constitution, est de faire campagne pour l'inclusion, la participation et la présence active des personnes handicapées dans la vie spirituelle et sociale de l'Eglise ainsi que dans ses activités en faveur du développement.

Les buts immédiats d'EDAN sont d'entretenir un réseau actif de personnes handicapées, d'améliorer leur situation en leur offrant un lieu dans lequel elles puissent apporter leurs contributions et leurs dons au mouvement oecuménique et aux Eglises, et de faire de ce réseau une contribution oecuméniquespécifique aux nouveaux modes d'« être l'Eglise ».

Dans le domaine opérationnel, ce réseau vise en particulier à :

  • entretenir les liens de communion fraternelle qui se sont noués entre diverses personnes et institutions qui agissent en faveur des personnes handicapées et, le cas échéant, élargir cette communion pour y inclure des intérêts qui n'y sont pas encore représentés ;

  • procéder à une réflexion théologique sur le handicap afin de fournir aux Eglises une base sur laquelle fonder leur engagement ;

  • collaborer avec le COE et le conseiller dans tout ce qu'il fait pour améliorer la situation des personnes handicapées dans les Eglises en général ;

  • approfondir la coopération avec et entre les Eglises, les organismes oecuméniques nationaux et les organisations oecuméniques régionales dans la perspective de l'inclusion et de la pleine participation des personnes handicapées dans leur ministère et leur mission ;

  • élargir le processus de collecte d'informations en vue de soutenir la sensibilisation à l'égard des personnes handicapées et les mesures prises en leur faveur ;

  • prendre des initiatives qui manifesteront la volonté et la capacité des personnes handicapées de faire en sorte que soit mieux prise en compte la question du handicap dans la vie de l'Eglise en général ;

  • analyser et étudier les relations entre les handicaps et la violence systématique, la guerre et les violations des droits humains.

EDAN organise des réunions régionales dans différentes parties du monde. Les participants ayant un handicap y apportent leurs points de vue particuliers et incitent les Eglises à prendre en compte leurs dons théologiques et spirituels. Au cours de ces réunions sont également envisagés des moyens de renforcer et d'élargir le réseau dans chaque région.

Le Réseau est à la fois un mouvement et une institution. En tant que mouvement, il continue à développer des réseaux régionaux pour convaincre l'Eglise d'inclure des personnes handicapées dans tous les domaines de sa vie. Du point de vue institutionnel, EDAN est intégré dans la structure du COE.

Related News

Les défenseurs des droits des personnes handicapées se félicitent de la résolution de l’ONU

Les défenseurs des droits des personnes handicapées se félicitent de la résolution de l’ONU

Lorsque les défenseurs des droits des personnes handicapées se sont réunis cet été au Liban, ils ont pu constater directement les difficultés auxquelles sont confrontées les personnes handicapées dans les camps de réfugiés et les zones de conflit au Moyen-Orient.

Un colloque au Liban pour appréhender le handicap du point de vue des droits de la personne

Un colloque au Liban pour appréhender le handicap du point de vue des droits de la personne

Dix-huit responsables du Réseau œcuménique de défense des personnes handicapées (EDAN) se sont réunis du 3 au 5 juillet à Beyrouth, au Liban, pour étudier les problèmes de la région et évaluer le plan stratégique.

Le pape François reçoit une croix sculptée par un artiste kenyan et symbolisant le handicap

Le pape François reçoit une croix sculptée par un artiste kenyan et symbolisant le handicap

La perte de l'ouïe et de la parole lorsqu'il était plus jeune n'a jamais empêché le Kenyan Karim Okiki de s'exprimer à travers la sculpture sur bois. Présentée au pape François lors de sa visite au Conseil œcuménique des Églises (COE) à Genève, l'une de ces œuvres représente une croix sculptée qui symbolise toutes les personnes souffrant d'un handicap à travers le monde. «J'aimerais que cette croix attire l'attention du pape François et des Églises du monde entier sur la nécessité d'intégrer les personnes handicapées, en particulier les sourds et les malentendants, au sein de l'Église d'aujourd'hui», a confié Karim Okiki.