World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Activités / Commission de Foi et constitution

Commission de Foi et constitution

Le mouvement de Foi et constitution fait partie intégrante du Conseil oecuménique des Eglises. Son but a toujours été, aujourd'hui comme par le passé, de "proclamer l'unité de l'Eglise de Jésus Christ et d'appeler les Eglises à tendre vers l'unité visible". Les moyens principaux pour atteindre ce but sont les programmes d'étude sur les questions théologiques qui divisent les Eglises.

La Commission de Foi et constitution est une commission d’étude du Conseil œcuménique des Églises. Les études théologiques qu’elle mène ont un objectif œcuménique: être au service des Églises pour qu’elles s’appellent mutuellement à «tendre vers l’unité visible en une seule foi et en une seule communauté eucharistique».

Cercle d’études et de recherches constitué de représentantes et représentants des Églises appartenant aux principaux courants historiques du christianisme, y compris l’Église catholique romaine, la Commission est un forum mondial et multilatéral de théologie œcuménique unique en son genre.

Les racines du mouvement de Foi et constitution remontent à 1910, quand la Convention générale de l’Église épiscopale des États-Unis convoqua une conférence mondiale «pour l’examen des questions touchant à la foi et à la constitution», c’est-à-dire les questions de doctrine (foi) et les questions liées à la structure du ministère de l’Église (constitution). Après deux conférences mondiales, en 1927 et 1937, le mouvement devint la Commission de Foi et constitution, quand le Conseil œcuménique des Églises fut créé, en 1948.

Des théologiens et théologiennes de 33 pays sur cinq continents

En 2014, le Comité central du COE a nommé une nouvelle Commission de Foi et constitution dont l’expertise théologique reflète une grande diversité de contextes et de domaines de travail œcuménique. Elle se réunira tous les deux ans jusqu’à la prochaine Assemblée du Conseil œcuménique des Églises (probablement en 2021).

La Commission est constituée de 49 membres, de quatre consultant-e-s et d’un secrétaire de séance. Elle comprend des représentants et représentantes du Réseau œcuménique de défense des personnes handicapées (EDAN) et du réseau œcuménique de solidarité avec les populations autochtones.

Related News

L’Église catholique romaine transmet sa réponse formelle à «L’Église: Vers une vision commune»

L’Église catholique romaine transmet sa réponse formelle à «L’Église: Vers une vision commune»

L’Église catholique romaine a transmis sa réponse formelle à «L’Église: Vers une vision commune», fruit de trois décennies de débats œcuméniques internationaux sur ce que signifie le fait d’être l’Église.

La communauté de Céligny, Bossey, et les souvenirs d’Arnold Mobbs

La communauté de Céligny, Bossey, et les souvenirs d’Arnold Mobbs

En ce dimanche ensoleillé, le 13 octobre, alors que le pasteur Marc Gallopin accueille les étudiant-e-s nouvellement arrivé-e-s à la communauté réformée de Céligny, en Suisse, le nom d’un autre pasteur de Céligny me revient en mémoire: Arnold Mobbs.

Les préparatifs de l’Assemblée à l’ordre du jour pour la Conférence des Églises européennes

Les préparatifs de l’Assemblée à l’ordre du jour pour la Conférence des Églises européennes

L’Assemblée du Conseil œcuménique des Églises (COE) qui se tiendra à Karlsruhe, en Allemagne, était à l’ordre du jour d’une récente réunion de la Conférence des Églises européennes en Finlande. M. Marc Witzenbacher, coordinateur local de l’Assemblée du COE, a parlé du processus organisationnel de ce rassemblement, et a invité les Églises européennes à y participer pleinement.