World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Activités / L’engagement du COE en faveur des enfants

L’engagement du COE en faveur des enfants

Le COE travaille avec les Églises pour protéger les droits des enfants dans leur pays et leur paroisse.
L’engagement du COE en faveur des enfants

Photo: Albin Hillert/COE

Le Conseil œcuménique des Églises milite pour le bien-être des enfants grâce à divers projets à l’échelle locale, nationale et mondiale. Présentes dans les communautés rurales et urbaines, et représentant souvent le lieu de rassemblement, les Églises occupent une place unique pour influencer la société à tous les niveaux, des parents aux professeurs, en passant par les décideurs du secteur public et privé.

 

Comment les Églises peuvent-elles utiliser leur influence pour améliorer la vie des enfants?

Télécharger les «Engagements des Églises en faveur des enfants»

Vue d’ensemble des ressources et outils

Liste des contributeurs

AFFICHE ”Engagements des Églises en faveur des enfants” (A3, pdf)

Les «Engagements des Églises en faveur des enfants» accompagnent l’engagement des Églises dans trois domaines: la protection des enfants, la participation des enfants et les initiatives pour la justice climatique avec les enfants. L’élaboration et la mise en œuvre des «Engagements des Églises en faveur des enfants» sont soutenues par le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) grâce à un partenariat COE-UNICEF visant à éradiquer la violence envers les enfants et à militer pour la justice climatique.


NOUVEAU:
Une carte destinée à faciliter l’établissement de relations et la collaboration entre les Églises et les partenaires en vue de la mise en œuvre des Engagements de l’Église en faveur des enfants.

REJOINDRE LA PLATEFORME

 

 

Le document «Engagements des Églises en faveur des enfants» représente l’aboutissement d’un processus de consultation à grande échelle des Églises membres et de ses partenaires autour de la question «Comment les Églises peuvent-elles utiliser leur influence pour améliorer la vie des enfants?» La Commission des Églises pour les affaires internationales était à l’origine de ce processus qui a rassemblé des théologiens, des experts des droits de l’enfant, et les enfants eux-mêmes. Les «Engagements des Églises en faveur des enfants» constituent une invitation ouverte et une ressource vivante pour l’engagement œcuménique en faveur du bien-être des enfants.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les Engagements et participer aux efforts des Églises destinés à améliorer le bien-être des enfants, contactez la conseillère spéciale du COE pour les droits de l'enfant. Si vous souhaitez partager votre expérience ou vos outils avec d’autres Églises, n’hésitez pas à nous en informer. Les ressources déjà disponibles pour soutenir les Églises dans leurs efforts en faveur du bien-être des enfants sont présentées sur cette page.

 

=> Campagne Tenir sa promesse concernant les enfants, les adolescents et le VIH

 

Une possibilité de financement

Les Églises désireuses de mettre fin à la violence envers les enfants souhaiteront peut-être s’intéresser à cette possibilité de financement :

Le Partenariat mondial pour mettre fin à la violence envers les enfants (Global Partnership to End Violence Against Children), groupe partenaire du Conseil œcuménique des Églises, travaille au moyen de la stratégie INSPIRE en vue de réunir les efforts visant à mettre fin à la violence envers les enfants. Le groupe de travail INSPIRE, réseau informel d'une centaine d'organisations engagées dans la mise en œuvre de programmes INSPIRE, a lancé un appel en vue de recueillir des propositions destinées à soutenir des activités de sensibilisation et d'engagement d'INSPIRE dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. Le financement est rendu possible par le New Venture Fund and Ignite Philanthropy : Inspirer la fin de la violence contre les filles et les garçons.

 

Related News

Un vent de changement souffle sur la principale instance œcuménique d’Afrique

Un vent de changement souffle sur la principale instance œcuménique d’Afrique

Un vent de changement souffle sur la Conférence des Églises de toute l’Afrique (CETA) avec la mise en œuvre d’un nouveau plan stratégique quinquennal. Dans une ambitieuse feuille de route en six points, ce regroupement d’Églises protestantes, anglicanes, orthodoxes et autochtones a dévoilé des axes de travail totalement nouveaux en vue d’insuffler une énergie nouvelle aux programmes existants. Au cœur de la stratégie: l’efficacité, l’efficience et la fiabilité de l’instance œcuménique, soucieuse de s’acquitter de sa mission prophétique.

Répondre aux traumatismes et guérir les blessures

Répondre aux traumatismes et guérir les blessures

C’est la saison des confirmations au Groenland. Dans les églises du pays, les rangs de bancs sont décorés de fleurs et de bougies le long de l’allée centrale. Il y a de la joie dans l’air et il est temps, pour une grande majorité des jeunes de 14 ans de voir leur baptême chrétien confirmé.

Accent mis sur les droits de l’enfant par la présidente et le secrétaire général du COE

Accent mis sur les droits de l’enfant par la présidente et le secrétaire général du COE

Mme Agnes Abuom, présidente du Comité central du Conseil œcuménique des Églises (COE), a fait quelques remarques introductives lors de l’ouverture de la réunion du Comité exécutif du COE qui se tient du 22 au 28 mai à l’Institut œcuménique de Bossey. «Nous arrivons avec beaucoup d’attentes et le désir de faire part des expériences de nos Églises, nos communautés et nos pays», a déclaré A. Abuom. «J’ai espoir que celles-ci se réalisent formellement et informellement durant ce temps passé ensemble ici à Bossey.»