World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Activités / Droits de la personne et dignité humaine

Droits de la personne et dignité humaine

Ce project accompagne les Eglises en situation difficile dans leurs efforts pour défendre les droits et la dignité des êtres humains, pour vaincre l'impunité, obtenir que l'on rende des comptes et pour édifier des sociétés justes et pacifiques.

Le COE entend lutter pour la dignité humaine en considérant les droits de la personne dans une perspective éthique et théologique. Il répond aux Eglises lorsque celles-ci lui demandent de soutenir leurs efforts pour lutter contre les menaces qui pèsent sur la dignité humaine. Ce projet devrait permettre d'accompagner les Eglises et de soutenir leurs activités de défense des droits de la personne. Il exige une approche holistique qui intègre les droits civils et politiques, économiques, culturels et sociaux.

Les priorités du projet sont les suivantes: continuer à explorer la dimension interreligieuse des droits et de la dignité; mettre l'accent sur la droits des victimes et des minorités, l'impunité et la liberté religieuse et offrir aux Eglises un espace où elles pourront discuter des rapports entre la justice, les droits de la personne et la dignité humaine. En étroite collaboration avec un autre projet du COE, Plateforme mondiale de théologie et d'analyse, on travaillera à une étude sur la justice et les droits.

Le COE participe aux trois sessions annuelles du nouveau Conseil des droits de l'homme des Nations Unies (CDH), où il présente des rapports écrits et oraux sur la liberté religieuse et l'intolérance et sur les droits socioéconomiques et culturels en relation avec la migration, le racisme et la xénophobie.

En outre, le COE donne aux victimes de violations des droits de l'homme commises dans l'hémisphère sud la possibilité de recourir à des procédures spéciales au sein du Haut Commissariat aux droits de l'homme (HCDH), de présenter des témoignages oraux et de se familiariser avec le nouveau CDH. La collaboration avec d'autres acteurs oecuméniques, les échanges d'informations et l'organisation de rencontres régulières à l'occasion des sessions du CDH s'inscrivent dans ces efforts pour édifier et renforcer la capacité des Eglises à veiller au respect de la totalité des droits de la personne − notamment économiques, sociaux et culturels.

Related News

La situation des droits de la personne et la liberté religieuse en Papouasie, objet de la visite d’une délégation du COE en Indonésie

La situation des droits de la personne et la liberté religieuse en Papouasie, objet de la visite d’une délégation du COE en Indonésie

Une délégation œcuménique coordonnée par le Conseil œcuménique des Églises (COE) s’est rendue en Indonésie du 15 au 22 février, visitant notamment les provinces de la Papouasie et de la Papouasie occidentale, où, selon une déclaration commune récente de cinq mandataires des Nations Unies travaillant dans le domaine des droits de la personne, les violences et les discriminations à l’encontre des populations papoues autochtones se multiplient.

Les clarifications apportées par le COE en réponse aux allégations continues d’antisémitisme de l’«ONG Monitor»

Les clarifications apportées par le COE en réponse aux allégations continues d’antisémitisme de l’«ONG Monitor»

La condamnation de l’antisémitisme par le Conseil œcuménique des Églises (COE) est claire et catégorique. Le COE considère l’antisémitisme comme irréconciliable avec la profession et la pratique de la foi chrétienne, et un péché contre Dieu et contre l’humanité.

Le COE répond à un rapport déformateur de l’ONG Monitor et à ses critiques de l’EAPPI

Le COE répond à un rapport déformateur de l’ONG Monitor et à ses critiques de l’EAPPI

Le COE a publié une lettre ouverte aux médias en réponse au rapport que vient de publier l’ONG Monitor, qui critique le Programme œcuménique d’accompagnement en Palestine et en Israël.