World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Le COE exhorte tous ceux impliqués dans la confrontation sur la péninsule coréenne à être des instruments de paix

Le COE exhorte tous ceux impliqués dans la confrontation sur la péninsule coréenne à être des instruments de paix

Le COE exhorte tous ceux impliqués dans la confrontation sur la péninsule coréenne à être des instruments de paix

Photo: Paul Jeffrey/COE

22 novembre 2017

Version française publiée le: 24 novembre 2017

Tout en célébrant les nouvelles mesures prises en vue de l'élimination des armes nucléaires dans le monde, le Comité exécutif du Conseil œcuménique des Églises (COE) craint que le cycle de confrontation sur la péninsule coréenne ne se transforme en guerre nucléaire.

«La mort et la destruction qui résulteraient inévitablement de tout conflit dans un environnement aussi militarisé ne peuvent et ne doivent pas être envisagées», peut-on lire dans une déclaration publiée par le Comité exécutif lors de sa réunion du 17 au 23 novembre, à Amman, en Jordanie. «La gravité de cette situation appelle nos paroles de sagesse les plus profondes et notre engagement le plus sérieux à travailler pour la paix.»

Le COE invite tous les chrétiens du monde et toutes les personnes de bonne volonté à se joindre aux prières pour la paix et aux actions de solidarité à travers une campagne mondiale, «Une lumière pour la paix», durant laquelle des bougies seront allumées le premier et le deuxième dimanche de l’Avent.

Lire la déclaration complète sur la situation dans la péninsule coréenne (en anglais)

Pendant l'Avent, le COE invite à allumer «Une lumière pour la paix» (communiqué de presse du COE en anglais du 14 novembre 2017)

Le Comité exécutif du COE insiste sur la paix, la justice et l’unité (communiqué de presse du COE du 19 novembre 2017)

Le Comité exécutif du COE va se réunir à Amman (communiqué de presse du COE du 16 novembre 2017)