World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Le COE s’associe à l’appel des responsables d’Églises de Jérusalem pour que les lieux saints restent libres d’accès

Le COE s’associe à l’appel des responsables d’Églises de Jérusalem pour que les lieux saints restent libres d’accès

Le COE s’associe à l’appel des responsables d’Églises de Jérusalem pour que les lieux saints restent libres d’accès

Photo: Peter Williams/COE

20 juillet 2017

Version française publiée le: 21 juillet 2017

Au nom de la paix, les responsables d’Églises de Jérusalem appellent à préserver le statu quo historique qui permet d’accéder à la mosquée al-Aqsa et à son parvis, ainsi qu’aux autres lieux saints de la ville.

Dans une lettre ouverte, les patriarches et les responsables des Églises locales de Jérusalem se sont inquiétés de la remise en cause du statu quo qui régit les lieux saints après les récentes violences et leurs répercussions autour de la mosquée. «Toute menace à la continuité et à l’intégrité [du Statu quo] pourrait aisément avoir des conséquences graves et imprévisibles qui seraient des plus malvenues dans le climat actuel de tensions religieuses», expliquent-ils dans leur lettre.

Les responsables d’Églises ont appelé à maintenir la liberté d’accès pour la prière, en particulier pour les milliers de personnes qui viennent prier tous les vendredis. La semaine dernière, après la mort de trois Palestiniens et de deux policiers israéliens dans une fusillade qui s’est produite près de l’esplanade de la mosquée, la police israélienne a bouclé le périmètre et annulé les prières du vendredi midi. C’est la première fois depuis plusieurs décennies que les lieux sont fermés.

Le père Ioan Sauca, secrétaire général par intérim du Conseil œcuménique des Églises (COE), par ailleurs secrétaire général adjoint de l’organisation et directeur de l’Institut œcuménique de Bossey, a appelé la communauté fraternelle du COE et ses partenaires à s’unir dans la prière pour une solution juste et pacifique à Jérusalem.

«Il est vital de conserver le statu quo historique et de défendre l’égalité des droits des chrétiens, des musulmans et des juifs dans ces lieux saints si l’on veut préserver la paix et désamorcer la violence, a-t-il déclaré. Refuser l’accès aux lieux saints à des millions de personnes qui sont venues de loin pour prier constitue non seulement une violation de leurs droits, mais aussi un acte dévastateur dans le contexte d’une paix déjà fragile.»

Le père Sauca a appelé à trouver une issue juste et pacifique à cette situation avant vendredi midi, moment où des milliers de fidèles se rendront à la mosquée al-Aqsa pour la prière. «Nous sommes solidaires des musulmans, des juifs et des chrétiens, et nous prions pour que la justice et la paix l’emportent, non seulement cette semaine, mais aussi dans les semaines et les mois à venir.»

Solidarité du COE avec les Églises au Moyen-Orient

Déclaration des responsables d’Églises de Jérusalem du 19 juillet 2017 (en anglais)

Plus d’informations: «Recherche #JusticeEtPaix en Terre Sainte»