World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Établir la paix, «une grande et passionnante mission de vie»

Établir la paix, «une grande et passionnante mission de vie»

Établir la paix, «une grande et passionnante mission de vie»

Le pasteur Tveit pendant le service religieux à l’église de la Trinité, à Oslo. © Albin Hillert/COE

09 décembre 2017

Version française publiée le: 13 décembre 2017

Au cours de la prédication qu’il a prononcée le 9 décembre à l’église de la Trinité d’Oslo, en Norvège, le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du Conseil œcuménique des Églises (COE), a mené une réflexion sur les artisans de la paix, ces hommes et ces femmes qui instaurent la confiance et entretiennent de bonnes relations, qui tentent de faire ressortir le meilleur en nous ou qui s’efforcent de résoudre les conflits.

«La paix, c’est le bien-être, la santé, le bonheur et la vie, a-t-il déclaré. Nous avons besoin de la paix pour vivre en communauté. Cela rejoint ce que nous demandons quand nous prions pour “notre pain de ce jour”. Il s’agit d’une grande et passionnante mission de vie: protéger notre paix, agir de manière à ce que nous puissions être unis, et ce, malgré nos différences.»

La prédication du pasteur Tveit s’inscrivait dans le cadre d’un service religieux œcuménique pour la paix organisé le week-end même où Oslo accueillait la cérémonie de remise des prix Nobel. La congrégation a réuni des fidèles de plusieurs Églises de Norvège ainsi que des membres de la Campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires (ICAN), lauréate du prix Nobel de la paix 2017.

Helga Haugland Byfuglien, évêque-présidente de l’Église de Norvège, et Øyvind Haraldseid, secrétaire général de l’Église de la convention missionnaire de Norvège, ont dirigé la liturgie.

Dans sa prédication, le pasteur Tveit a déclaré que nous pouvions tous contribuer à l’établissement de la paix. «Nous avons besoin d’encouragements tels que le prix Nobel de cette année pour nous apercevoir que c’est possible. C’est possible pour l’ICAN. C’est possible pour chacune et chacun d’entre nous.»

Tout le monde a besoin de la paix, a-t-il poursuivi. «Nous en avons besoin dans nos relations avec nos proches, à l’échelle locale, à l’échelle nationale, dans le monde entier, entre groupes et peuples différents, entre races et groupes ethniques différents et entre religions et convictions différentes.»

Nous avons également besoin de mots capables de nous unir: «Nous avons besoin de mots capables d’instaurer des normes et des accords sur ce que les choses devraient être, même si elles ne sont pas ainsi. Pas encore. Le monde a besoin d’accords internationaux. Pas quand tout le monde sera finalement tombé d’accord et que tous les problèmes seront résolus. Nous en avons besoin maintenant.»

Chaque nation peut contribuer à la création d’un monde sans armes nucléaires, a-t-il conclu: «La loi du plus fort n’est pas le seul mode d’opération qui doit s’imposer. Il faut tenter d’emprunter différents chemins vers la paix.»

Kiriaki P. Samuelsen (Société orthodoxe grecque), Hanne Hognerstad (Quakers) et William Cochrane (Armée du salut) ont participé au service aux côtés de nombreux autres responsables ecclésiastiques. La musique était dirigée par Ulf Nilsen.

Le service a offert des moments pour écouter, pour prier pour la paix et pour recevoir les salutations de Linnet Ng’ayu, du Conseil africain des responsables religieux − Religions pour la paix, un autre membre du comité international de l’ICAN.

La congrégation a prié ensemble: «La terreur et les larmes, les blessures incurables, les cœurs insensibles reflètent nos craintes: la vie sans confiance, la cupidité et les prix élevés, les conflits et les crises nous réduisent en poussière.»

Et d’ajouter: «Dieu, dans ta grâce, Dieu, dans ta miséricorde, tourne-nous vers toi pour transformer le monde.»

Engagement du COE pour la limitation des armes nucléaires

Texte intégral de la prédication du pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du COE (anglais et norvégien)

Le COE félicite l’ICAN, lauréate du prix Nobel de la paix (communiqué de presse du COE du 6 octobre 2017)

Photos en haute définition du service religieux à Oslo, à télécharger gratuitement

Contacts médias:

Marianne Ejdersten, directrice de la Communication du COE: mej@wcc-coe.org, +41.79.507.63.63.

Médias norvégiens – Ingeborg Dybvig, directrice de la Communication de l’Église de Norvège: id933@kirken.no, +47.474.81.606.