World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles

Nouvelles

Le droit à la citoyenneté est synonyme d’humanité une, estime le secrétaire général du COE

Le 15 mars, au Geneva Centre, le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du COE, a participé à une table ronde sur le thème: «L’Islam et le christianisme, la grande convergence: œuvrer ensemble pour l’égalité des droits à la citoyenneté».

Espoir et histoire à l’ordre du jour de la réunion de direction du COE

La direction du Comité central du COE s’est réunie à Genève les 14 et 15 mars afin de préparer la réunion du Comité exécutif qui se déroulera en juin à Genève. Le COE continue à mettre l’accent sur les préparations de son Pèlerinage de justice et paix pour la Onzième Assemblée de 2021, et pour son 70e anniversaire qui approche. Le COE a été créé en 1948 à Amsterdam. L’année 2018 marquera un moment important de l’histoire de la communauté fraternelle du COE, mais c’est également une année pendant laquelle le Conseil œcuménique des Églises poursuivra la lutte contre les injustices modernes et pour une paix juste.

Le COE très préoccupé par une loi interdisant l’entrée en Israël à certaines personnes

Aujourd’hui, le Conseil œcuménique des Églises (COE) s’est déclaré très préoccupé par une nouvelle loi adoptée lundi par la Knesset qui interdirait l’octroi de visas d’entrée aux ressortissants étrangers ayant appelé à un boycott économique, culturel ou universitaire d’Israël ou des colonies israéliennes dans les territoires palestiniens occupés. Il semblerait que la «Loi sur l’entrée en Israël» (Refus de visas aux non-résidents ayant sciemment appelé au boycott d’Israël) ne fasse aucune distinction entre le boycott d’Israël à proprement parler et celui des produits des colonies qui sont généralement considérés comme illégaux par le droit international.

«Quelle peut être notre contribution de communauté fraternelle mondiale?»

À l’occasion d’un rassemblement pour quatre jours de planification cette semaine, le personnel du COE a examiné son travail à la lumière des différents contextes actuels et a imaginé quel pouvait être son rôle à l’avenir.

Prier les uns pour les autres, même si nous sommes en désaccord

Le 19 février, 170 personnes environ se sont rassemblées pour prier à Jérusalem, lors de la cinquième «Jewish Week of Constructive Conflict», la Semaine juive du conflit constructif, qui a lieu tous les ans.

Le Pèlerinage de justice et de paix s’inspirera davantage du contexte africain

Du 20 au 27 février, au Nigeria, le COE a organisé une rencontre du groupe de référence du Pèlerinage de justice et de paix dans le but de vérifier comment se déroule le Pèlerinage et de formuler des suggestions pour ses différentes initiatives et activités, en mettant tout particulièrement l’accent sur l’Afrique en 2017.

L’élaboration de la stratégie œcuménique mondiale pour la santé du COE commencera au Lesotho

«Alors que les Objectifs de développement durable viennent d’entrer en vigueur, le Conseil œcuménique des Églises (COE) estime qu’il est temps pour l’Église de réaffirmer son rôle de leader en matière de santé au niveau mondial, rôle qu’elle a joué pendant des siècles, et de consolider les efforts visant à atteindre la santé et la guérison pour tous», affirme M. Mwai Makoka, responsable pour le programme de santé et guérison du COE.

Le nouveau secrétaire général de l'Alliance ACT souhaite œuvrer en faveur d'une diaconie plus prophétique

« Les communautés de foi, dans presque tous les contextes humanitaires, constituent les principales sources de capital social en vue de sauver des vies, d'évoluer et d'espérer », a déclaré Rudelmar Bueno de Faria le 16 février dernier, lors d'un entretien accordé peu de temps après sa nomination comme nouveau secrétaire général de l'Alliance ACT, organisation partenaire du Conseil œcuménique des Églises (COE).

ACT Alliance et le COE ont choisi la Suède comme lieu de leurs rencontres stratégiques en 2018

L’Alliance ACT et le Conseil œcuménique des Églises (COE) ont annoncé aujourd’hui conjointement leur intention d’organiser deux rencontres consécutives sur la stratégie de gouvernance à Uppsala, en Suède, à l’automne 2018. L’Assemblée générale d’ACT Alliance aura lieu fin octobre et rassemblera plus de 200 personnes représentant les membres de l’organisation dans le monde entier. Cette réunion a lieu tous les quatre ans. Le Comité exécutif du COE et les membres de l’Assemblée générale d’ACT se retrouveront ensuite le 1er novembre pour une journée commune d’étude et de travail autour de la notion de diaconie œcuménique et de développement durable, qui sera suivie par la réunion normale du Comité exécutif du COE.

L’Évêque Younan, lauréat du Prix de la paix Niwano

Le Prix de la paix Niwano sera remis cette année à l’évêque Munib Younan de l’Église évangélique luthérienne de Jordanie et de Terre Sainte, afin de récompenser son travail en faveur du dialogue interreligieux entre chrétiens, musulmans et juifs à Jérusalem et partout ailleurs.

Comment dites-vous «paix»?

Rauha. Paix. Friede. Paghidait.

«Il faut maintenant prendre des mesures et construire ce pont», déclare le pasteur Tveit à propos de la justice climatique, à Oslo, en Norvège

«Il est maintenant temps que quelqu'un prenne des mesures et se mette à construire ce pont. Cela est possible, si chacun d'entre nous fait sa part», a déclaré le secrétaire général du COE, le pasteur Olav Fykse Tveit, à Oslo, en Norvège, le 17 février dernier.

L’Anthologie du christianisme africain met en lumière le continent où la foi progresse le plus rapidement

Le christianisme connaît une diffusion plus rapide en Afrique que partout ailleurs dans le monde, a déclaré le père Lawrence Iwuamadi, professeur d’herméneutique biblique œcuménique auprès de l’Institut œcuménique de Bossey, en Suisse. Il a été l’organisateur d’un débat portant sur l’anthologie du christianisme africain, tenu par le COE le 15 février dernier, débat auquel a participé un groupe d’experts du Centre œcuménique de Genève.

Le COE, Communauté bleue, institue des changements à propos de l’eau au Centre œcuménique

Le COE a fêté la mise en œuvre de ses engagements responsables vis-à-vis de l’eau par une manifestation au Centre œcuménique, le 15 février. C’est en octobre 2016 que le COE est devenu Communauté bleue. L’événement a été marqué par la visite de Maude Barlow, du Projet Planète bleue, au Canada, qui a décerné au COE le certificat de « Communauté bleue » et a souligné les problèmes provoqués par une utilisation sans discernement de l’eau en récipients plastiques avec ses conséquences négatives sur l’écosystème de notre planète.

Le COE participe à une table ronde de l’ONU sur l’éthique climatique

Le COE a co-organisé avec le Forum interconfessionnel de Genève sur les changements climatiques, l’environnement et les droits de la personne, Franciscans International et l’Académie spirituelle mondiale des Brahma Kumaris une table ronde sur les changements climatiques et les droits de la personne du point de vue de l’éthique, de la spiritualité et de la justice qui s’est tenue le 13 février 2017 au siège de l’ONU à Genève.

Le secrétaire général du COE évoque la religion et la discrimination

La religion est-elle discriminatoire? Existe-t-il une discrimination dans les religions et de leur part? Telles sont les questions que le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du COE, a abordées le 14 février dernier au cours d’une conférence à laquelle il participait avec d’autres intervenants dans un centre culturel de Trondheim, en Norvège.

Entrevue avec le patriarche de l’Église éthiopienne orthodoxe, Abune Matthias

Lors de sa visite au Conseil œcuménique des Églises (COE) les 9 et 10 février 2017, le patriarche de l’Église orthodoxe Tewahedo d’Éthiopie, Sa Sainteté Abune Matthias, a engagé une réflexion sur l’histoire particulière et les traditions de cette ancienne Église, ainsi que sur son rôle dans la société éthiopienne et dans le paysage œcuménique plus largement. Abune Matthias a dédié sa vie à servir l’Église, ses monastères et ses écoles, à une époque particulièrement agitée ; il a été élu patriarche en 2013. L’Église compte environ 50 millions de membres, dont plusieurs millions en dehors de l’Éthiopie elle-même, où elle représente près de la moitié de la population. Voici une brève entrevue avec le patriarche.

Le patriarche Matthias: «La paix, un leitmotiv quotidien»

En visite au Centre œcuménique de Genève le 10 février, le patriarche Abune Matthias de l’Église orthodoxe Tewahedo d’Éthiopie a salué tout spécialement le succès de l’action œcuménique mondiale tout en reconnaissant les graves crises qui déchirent actuellement le monde.

Kenya: un rassemblement pour éliminer la stigmatisation liée au VIH à travers l’amour et le dialogue

Plus de 120 responsables religieux et spirituels, travailleurs sanitaires et jeunes gens se sont réunis les 7 et 8 février derniers pour mettre l’accent sur le renforcement du combat mené contre la stigmatisation au titre de la riposte au VIH au Kenya. Des représentants du gouvernement kényan, d’organisations de la société civile, de réseaux de personnes vivant avec le VIH, ainsi que des partenaires de développement se sont joints à eux dans le cadre d’un événement à Nairobi. Axée sur le thème «Faith on the Fast Track: Eliminating Stigma and Discrimination Through Love and Dialogue» (La foi pour accélérer la riposte: éliminer la stigmatisation et la discrimination par l’amour et le dialogue), la réunion visait à évaluer l’impact de la méthodologie du «Framework for Dialogue» (Cadre pour le dialogue), une initiative mise en œuvre dans plusieurs pays depuis 2013. L’événement était organisé par INERELA+ Kenya (le Réseau international des responsables religieux vivant avec ou affectés par le VIH, Kenya) et l’EAA-COE (l’Alliance œcuménique «agir ensemble» du Conseil œcuménique des Églises), avec notamment l’appui du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA).

Selon une déclaration commune du COE, d’ACT et de la FLM : les réfugiés ont droit à la protection

Le Conseil œcuménique des Églises (COE), ACT Alliance (ACT) et la Fédération luthérienne mondiale (FLM) ont fait savoir leur préoccupation à propos des mesures américaines récentes relatives à l’accueil et à l’entrée aux États-Unis des réfugiés en provenance de sept pays à majorité musulmane. Ces organisations ont déclaré que la foi appelle les chrétiens à aimer et à accueillir l’étranger, le réfugié, les personnes déplacées, autrement dit : « l’autre ».