World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles

Nouvelles

Une exposition en signe d’espérance pour la Terre Sainte s’ouvre à Genève

Une exposition sur l’espérance de justice et de paix sera dévoilée lundi 18 septembre à 10 h 30 au Centre œcuménique de Genève, devant un parterre de 45 représentant-e-s œcuméniques du monde entier.

Les Grands-mères de la place de Mai sont un exemple du rôle moteur des femmes en matière de justice et de paix

Si les violences envers les femmes sont monnaie courante dans les situations de guerre et d’oppression, les femmes n’en prennent pas moins fréquemment l’initiative de s’élever contre l’injustice. Le courage affiché par les mères et les grands-mères des disparu-e-s de la «guerre sale» en Argentine (1976-1983) a été qualifié d’exemple et de défi par les responsables du COE.

Les investisseurs étrangers compliquent l'«économie de la vie» en Zambie

Pour essayer de comprendre les récits contradictoires concernant le développement et les injustices socio-économiques liées aux investissements étrangers, les participants de l’École œcuménique de gouvernance, d’économie et de gestion pour une économie de la vie (GEM School) ont visité, le 22 aout, une société minière.

«L’énergie est un don de Dieu»

À l’occasion d’une rencontre interreligieuse organisée le 31 août au Kazakhstan par le Saint-Siège, la responsable du programme pour le dialogue interreligieux du Conseil œcuménique des Églises (COE), Clare Amos, a fait part du point de vue chrétien à l’égard de la production d’énergie et de la sauvegarde de la création.

École GEM: comment concilier théologie et économie

La deuxième édition de l’École œcuménique de gouvernance, d’économie et de gestion pour une économie de la vie (École GEM) s’est déroulée du 21 août au 1ᵉʳ septembre à Lusaka, en Zambie. Son but est de renforcer les compétences en économie au sein des Églises.

COE: la négociation plutôt que la confrontation avec la Corée du Nord

Au lendemain du sixième essai nucléaire réalisé par la Corée du Nord le dimanche 3 septembre, le Conseil œcuménique des Églises (COE) a redoublé ses appels à apaiser les tensions dans la péninsule coréenne en recourant à la négociation plutôt qu’à un durcissement de la confrontation.

En Argentine, l’aventure agitée des droits de la personne se poursuit

«L’Argentine connaît depuis 1983 la plus longue période démocratique de son histoire. C’est un exploit, et c’est pour cela que nous devons en prendre soin.» Fierté à l’égard de la transition pacifique d’une dictature militaire à la démocratie il y a 35 ans et inquiétude face à l’évolution récente de son pays: tels étaient les messages qu’Estela Barnes de Carlotto a amenés avec elle lors d’une rencontre à Genève destinée à donner un nouvel élan à l’amitié entre le COE et l’association Grands-mères de la place de Mai, dont elle est la présidente.

Les répercussions de la division de la Corée ont façonné la carrière du président de la Croix-Rouge coréenne

Kyung-seo Park, professeur de sociologie de 78 ans, vient d’être investi président de la Croix-Rouge de Corée du Sud. Ses premiers contacts avec le Nord séparé, il les a eus au Conseil œcuménique des Églises (COE) à Genève, où il a travaillé pendant plus de 17 ans, jusqu’en 1999.

«Il est clair que les communautés religieuses peuvent être un formidable moteur de changement.»

Réunis le 30 août à Stockholm, en Suède, pour la Semaine mondiale de l’eau, des représentantes et représentants de plusieurs communautés et organisations religieuses travaillant dans le domaine de l’eau ont organisé une session pour étudier comment les communautés de foi pouvaient contribuer au sixième objectif de développement durable (ODD): garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau.

À Wittemberg se dessine la vision de «l’Église de demain»

Au terme du 44ᵉ congrès de l’Amitié œcuménique internationale, les participantes et participants sont rentrés dans leurs pays respectifs en emportant avec eux une vision de «l’Église de demain» et un engagement renouvelé en faveur de l’unité.

Le pape François rencontre les responsables du COE à Rome

Lors d’une audience avec le pape François au Vatican, la présidente du Comité central du COE Agnes Abuom et le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du COE, ont discuté de l’importance vitale de l’unité chrétienne pour insuffler un véritable sens de la justice dans les enjeux du monde actuel. La rencontre a également porté sur les moyens de resserrer les liens au sein du mouvement œcuménique unique.

Responsables des Églises de Sierra Leone: «Continuez à prier pour nous»

La Sierra Leone a enterré des centaines de victimes après que des coulées de boue ont dévasté des maisons à la périphérie de la capitale, Freetown. «Continuez de prier pour nous, s’il vous plaît», a demandé l’évêque Arnold Temple, de l’Église méthodiste, Sierra Leone.

«Appelés par Dieu, qui nous a envoyés pour accomplir la mission la plus importante: proclamer la bonne nouvelle.»

La Commission des jeunes du Conseil œcuménique des Églises (COE), Echos, s’est réunie du 17 au 20 août à Sibiu, en Roumanie, pour réfléchir à la place et au rôle de la jeunesse dans le mouvement œcuménique à l’heure actuelle, ainsi que pour définir la voie que devra emprunter la commission à l’avenir dans son pèlerinage de justice et de paix.

Les actions mises en œuvre en faveur des enfants ont un impact sur la communauté dans son ensemble

Frédérique Seidel, conseillère spéciale pour les droits de l'enfant auprès du Conseil œcuménique des Églises (COE), est intimement convaincue que les Églises peuvent véritablement transformer la vie des enfants et ainsi améliorer l'ensemble de la communauté. Dans l'objectif de soutenir les efforts des Églises pour améliorer le bien-être des enfants, le COE a publié cette année les « Engagements des Églises en faveur des enfants », qui constituent une invitation ouverte et une ressource vivante pour les Églises.

Conseil des Églises du Soudan du Sud : « La guerre doit cesser ! »

À l'issue d'une réunion qui s'est tenue du 15 au 17 août à Lusaka (Zambie), le Conseil des Églises du Soudan du Sud a publié un communiqué condamnant la guerre et les violences qui continuent de faire rage dans le pays.

L'Église orthodoxe d'Albanie célèbre le 25e anniversaire de la nomination de son primat

Le 2 août dernier, à l'occasion d'une Divine Liturgie festive, l'Église orthodoxe d'Albanie a célébré le 25e anniversaire de la nomination de l'archevêque Anastasios à la tête de cette juridiction autocéphale.

À Bossey, les jeunes explorent un monde multiculturel et multireligieux

«Mettez de côté vos préjugés sur les jeunes. Écoutez-les et entendez ce qu’ils vous disent!» C’est ainsi que Michal Szymanczak, de World YMCA, a présenté les résultats d’une étude réalisée par l’organisation et intitulée «Un million de voix» aux personnes participant au séminaire «Partager la foi dans un monde multiculturel et multireligieux» organisé à l’Institut œcuménique de Bossey du Conseil œcuménique des Églises (COE).

Les Églises appellent au dialogue et à la résolution non violente du conflit avec la Corée du Nord

À la lumière des progrès récents de l’armement nucléaire et de l’aggravation des tensions entre les dirigeants des États-Unis et de la Corée du Nord qui pourraient conduire la planète au bord de la guerre, les Églises du monde entier appellent à un dialogue bilatéral, exprimant ainsi leur attachement à la paix et à la résolution non violente du conflit.

Le Conseil national des Églises de Corée envoie une lettre d’urgence au président Moon

Dans une lettre d’urgence au président de la Corée du Sud, Moon Jae-In, le Conseil National des Églises de Corée (CNEC) a exhorté au dialogue immédiat afin d’apaiser les tensions militaires dans la péninsule coréenne.

Les communautés religieuses ne peuvent plus garder le silence sur les armes nucléaires

Nous sommes sur le point de voir se réaliser l’espoir d'éradiquer les armes nucléaires dans le monde, à l'heure où 122 nations ont signé, tout récemment, le traité sur l’interdiction des armes nucléaires. Cependant, transformer cet espoir en réalité demandera l’engagement fort des communautés religieuses, a assuré le pasteur Peniel Rajkumar, directeur du programme du COE pour la coopération et le dialogue interreligieux.