World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

You are here: Home / Centre de presse / Nouvelles / Le nouveau président sud-coréen accueille une délégation du COE pour parler du rôle des Églises dans les initiatives pour la paix de la péninsule coréenne

Le nouveau président sud-coréen accueille une délégation du COE pour parler du rôle des Églises dans les initiatives pour la paix de la péninsule coréenne

Le nouveau président sud-coréen accueille une délégation du COE pour parler du rôle des Églises dans les initiatives pour la paix de la péninsule coréenne

Le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du COE, et Moon Jae-in, président de la République de Corée. Photo : Peter Prove/COE

31 May 2017

English version published on: 01 June 2017

Le 30 mai 2017, une délégation conduite par le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du COE, a rencontré le président de la République de Corée Moon Jae-in, entré en fonction le 10 mai 2017.

Auparavant, M. Moon était avocat spécialiste des droits humains, et a été membre de la section de Busan pour les droits humains au sein du Conseil national des Églises de Corée (NCCK).

«Le fait que le président Moon nous ait reçus aussi tôt dans son mandat montre qu’il reconnaît le rôle que jouent les Églises de Corée et le COE dans l’instauration de relations en faveur de la paix dans la péninsule coréenne», a relevé le pasteur Tveit.

Dans son bureau de la «Maison Bleue», à Séoul, M. Moon a rencontré la délégation composée du pasteur Tveit (secrétaire général du COE), de la pasteure Sang Chang (présidente du COE pour l’Asie), de M. Peter Prove (directeur de la Commission des Églises pour les affaires internationales du COE), du métropolite Ambrose-Aristotle Zographos (de l’Église orthodoxe de Corée, président du NCCK), du pasteur Kim Young Ju (secrétaire général du NCCK), et du pasteur Shin Seung-min (responsable de programme du NCCK).

Le président Moon a exprimé sa reconnaissance pour le travail effectué par le COE et le mouvement œcuménique en faveur de la démocratie, des droits humains, de la paix et de la réconciliation en Corée depuis plus de 45 ans. L’homme d’État a affirmé que ces échanges religieux et civils jouaient un rôle important dans la réduction des tensions et participaient à la normalisation des relations. Il a souligné le fait que son administration était déterminée à établir un dialogue avec la Corée du Nord, ajoutant que les essais répétés de tirs de missiles effectués récemment par Pyongyang entravaient ces efforts. Il a appelé la Corée du Nord à créer un contexte favorable au dialogue inter-coréen en suspendant ces tirs.

Le président Moon a indiqué que l’instauration d’un «régime de paix» et la dénucléarisation de la péninsule coréenne constituaient deux des priorités de son administration, précisant qu’il espérait voir le COE et le NCCK continuer eux aussi à œuvrer dans ce sens.

En novembre 2016, une conférence internationale organisée à Hong Kong par le COE, rassemblant des participants venus de Corée du Nord, de Corée du Sud et de 11 autres pays, appelait à mettre en place volontairement et explicitement les futures initiatives œcuméniques dans le but de jouer un rôle prépondérant dans les efforts visant à conclure un traité de paix pour la péninsule coréenne, traité qui remplacerait l’Accord d’armistice ayant mis fin à la guerre de Corée en 1953.

«Partout où je vais, dans le monde entier, et notamment dans le contexte actuel d’exacerbation des tensions géopolitiques, on me pose des questions sur la situation dans la péninsule coréenne, et sur la manière dont le COE et les Églises de Corée peuvent œuvrer davantage en faveur d’un apaisement des tensions, de la paix et de la réconciliation dans cette région, affirme le secrétaire général. Nous soutenons depuis longtemps les rencontres et le dialogue entre chrétiens nord-coréens et sud-coréens, et nous sommes déterminés à agir davantage.»

«Le COE et ses Églises membres nourrissent de grands espoirs pour votre présidence et attendent un nouveau départ pour la paix au sein du peuple coréen divisé. Nous prions pour vous qui occupez ces hautes fonctions à un moment important pour votre nation et pour le monde», a déclaré le pasteur Tveit au nouveau président.

Lire l’article à propos de la déclaration récente du COE et du NCCK sur la paix dans la péninsule

En savoir plus sur le travail du Conseil national des Églises de Corée

Églises membres du COE en Corée