World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Les jeunes se mobilisent pour l’éco-justice

Les jeunes se mobilisent pour l’éco-justice

Les jeunes se mobilisent pour l’éco-justice

© Joanna Lindén Montes/COE

29 octobre 2013

Lors de la pré-assemblée des «Jeunes», la question du changement climatique et ses conséquences a réuni plus de 700 jeunes venant de partout dans le monde, mardi 29 octobre, à Busan. Les thèmes de la migration et du nucléaire ont aussi été abordés.

Le slogan One Heart, d’un même cœur et d’une même voix de la jeunesse du Pacifique a particulièrement attiré le regard car il a montré l’importance d’être uni face aux problèmes climatiques planétaires. La situation des Etats du Pacifique est des plus critiques. Depuis des années, ils subissent la pollution générée par les grandes industries de l’hémisphère nord. Cette pollution a engendré un effet de serre aux conséquences de plus en plus nocives.

La situation sur les îles se détériore de jour en jour et des familles entières sont contraintes de migrer à cause de la montée des eaux. Esclave de ces changements climatiques, la jeunesse du Pacifique se mobilise pour améliorer la situation.

Le terme d’éco-justice, utilisé par la jeunesse du Pacifique, signifie non seulement une justice en faveur de l’écologie mais aussi en faveur de l’économie. En effet, la majorité des pays qui souffrent de l’effet de serre se trouvent dans l’hémisphère sud et sont victimes d’une situation socio-économique défavorable.

Ainsi, ces jeunes ont fait appel au Conseil Œcuménique des Eglises afin d’être entendu au niveau International. Lors de la pré-assemblée, un débat sur les conséquences liées aux changements climatiques s’est déroulé. En particulier, sur le fait que des milliers de familles se retrouvent sans habitation.

Un autre sujet sensible de cette pré-assemblée a été la question du nucléaire. Une intense discussion a mis en avant les effets néfastes du nucléaire sur l’écologie. Premièrement, toutes productions du nucléaire requièrent des minerais comme matières premières et l’extraction minière desdétruit les sols. De plus, les déchets nucléaires créés par la production d’énergie sont hautement radioactifs et quasiment indestructibles. Finalement, pour les participants de la pré-assemblée, la création d’armes nucléaires apparaît «comme un non-sens total».

A la fin de ce partage, les participants ont donc rappelé l’importance de s’opposer à l’unanimité contre toutes les formes d’actions entreprises en faveur du nucléaire. Un vote a eu lieu et tous les participants ont refusé de soutenir la production du nucléaire.

De plus, le théologien Guillermo Kerber, originaire d’Uruguay et actuellement coordinateur des activités en rapport avec la création et la justice climatique au Conseil œcuménique des Églises, a rappelé l’importance du changement individuel pour obtenir des répercussions sur l’ensemble de la planète.

On pourra obtenir des photos en haute résolution sur photos.oikoumene.org

Site web officiel de la 10e Assemblée du COE

Iteata Tevaarauhara, journaliste francophone pour le COE à Busan.