World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / L’espérance en partage à Tonga, première Église à accueillir l’aube

L’espérance en partage à Tonga, première Église à accueillir l’aube

L’espérance en partage à Tonga, première Église à accueillir l’aube

Photo: Olav Fykse Tveit/COE

06 août 2017

Version française publiée le: 09 août 2017

«Vous êtes les premiers. De toutes les Églises membres du Conseil œcuménique des Églises à travers le monde, vous êtes les premiers à voir se lever l’aube de chaque nouvelle journée et à louer Dieu», s’est exclamé le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du COE, lors d’une prédication qu’il a prononcée le 6 août à la chapelle Centenary de l’Église wesleyenne indépendante de Tonga, dans la capitale Nuku’alofa.

Durant sa visite à Tonga, archipel situé dans l’océan Pacifique Sud, le pasteur Tveit a prêché à deux reprises lors de services à la chapelle. «À chaque fois, ce fut une fête, célébrée avec des chants inoubliables», a-t-il commenté.

Le pasteur Lopeti Taufa, ancien président du COE pour le Pacifique et ancien membre de la Commission de mission et d’évangélisation du COE, a dirigé le service dominical, tandis que la présidente actuelle de la région Pacifique, la pasteure Mele’ana Puloka, assurait la traduction.

«Nous ne sommes pas appelés à être des agentes et des agents de scénarios apocalyptiques, à alimenter la peur ou à promouvoir le fatalisme, a déclaré le pasteur Tveit. Nous sommes appelés à être des agentes et des agents de la foi, laquelle s’exprime par des récits d’espérance.»

«Nous pouvons devenir des participantes et participants, des pèlerins actifs qui font advenir le changement en faveur de la justice et de la paix partout où nous nous trouvons et qui que nous soyons, a-t-il ajouté. L’espérance que nous partageons nous donne le courage de voir dans chaque journée qui commence la chance d’être un signe d’espérance pour les autres.»

Selon le pasteur Tveit, la population de Tonga a aidé à nous faire prendre conscience que nous vivons à une époque de souffrance pour la création de Dieu: «Vous nous avez alertés il y a des dizaines d’années, et aujourd’hui c’est le monde entier qui subit les changements climatiques et ses graves répercussions. J’ai vu sur votre île les lieux où la mer a pénétré dans les terres, les rendant inhabitables à certains endroits.»

Aux yeux du pasteur Tveit, l’un des plus grands signes d’espérance observés à Tonga provient des jeunes qui, dans les Églises de l’archipel, se mettent à étudier comment ils et elles peuvent travailler ensemble, à l’échelle locale et dans leur région, au service de la justice et de la paix. Il en a rencontré plusieurs à l’occasion d’une manifestation organisée par le cardinal Soane Patita Paini Mafi.

Le pasteur Tveit s’est également entretenu avec le premier ministre de Tonga, Samiuela ’Akilisi Pohiva, et le président de l’Église protestante, le pasteur Taaroanui Maraea, puis il a remercié les nombreuses personnes qui l’ont accueilli pour leur hospitalité.

Églises membres du COE dans le Pacifique