World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / L'Assemblée renouvelle l'engagement des Églises en faveur de la justice et de la paix

L'Assemblée renouvelle l'engagement des Églises en faveur de la justice et de la paix

L'Assemblée renouvelle l'engagement des Églises en faveur de la justice et de la paix

Prière de clôture de la 10e Assemblée du COE à Busan

08 novembre 2013

Version française publiée le: 08 novembre 2013

La 10e Assemblée du Conseil œcuménique des Églises, réunie à Busan, République de Corée, a pris fin le 8 novembre en exprimant sa volonté d'inciter les Églises à renouveler leur engagement en faveur de la justice et de la paix. Grâce à de multiples rencontres et dialogues au sein de la communauté des Églises, l'Assemblée a pris des décisions concrètes et formulé des recommandations qui détermineront les priorités des activités à venir du COE.

L'Assemblée, organe suprême du COE qui se réunit tous les sept ans, a examiné les activités de programme du COE, publié des déclarations sur des sujets d'actualité, adopté des notes sur certains sujets de préoccupation et approuvé l'engagement et l'action des Églises du monde entier.

L'Assemblée a également élu son nouvel organe directeur suprême qui conduira le COE vers l'accomplissement de son mandat.

«Cette Assemblée a donné un élan considérable au mouvement œcuménique», a déclaré le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du COE, lors de sa conférence de presse du 7 novembre, à Busan.

Le pasteur Tveit a souligné que cette 10e Assemblée, tenue en République de Corée, revêt une dimension particulière, en ce sens qu'elle a sensibilisé les Églises à la réalité d'un conflit non résolu. Il estime qu'avec cette Assemblée, les Églises ont pu exprimer leur solidarité avec le peuple coréen, du Sud comme du Nord, en renforçant les efforts du COE en vue de la paix et de la réunification de cette péninsule.

Le secrétaire général a souligné qu'il importe de se préoccuper des questions relatives aux migrantes et migrants: «Nous voyons des réfugiés qui essaient d'entrer en Europe pour toutes sortes de raisons ‒ du changement climatique aux bouleversements politiques. C'est une situation dont il faut désormais se soucier au niveau international.»

Le pasteur Tveit a souligné que le mandat du COE présenté à l'Assemblée rappelle que «la solidarité chrétienne fait que nous ne nous contentons pas de nous soutenir les uns les autres, mais que nous tendons aussi la main à toutes les personnes qui ont besoin de notre soutien et que nous nous exprimons à voix haute face aux pouvoirs pour rechercher la paix et la justice.»

«Le COE a un rôle important à jouer dans le cadre de la réflexion œcuménique élargie sur la définition de la mission et de l'évangélisation et des initiatives dans ces domaines», a déclaré le pasteur Tveit. «Les grands débats sur la mission font partie de notre héritage, mais nous représentons aussi une grande richesse de traditions et de pratiques missionnaires des Églises dans leurs vies quotidiennes.»

En conclusion, le secrétaire général a souligné que «la paix juste» est un élément crucial des orientations stratégiques des activités du COE. Il a également mis l'accent sur le fait qu'il importe de définir les priorités futures, tout en réfléchissant à «la valeur unique» des programmes du COE.

L'Assemblée du COE, qui a rassemblé quelque 3000 participantes et participants du monde entier du 30 octobre au 8 novembre, avait pour thème: «Dieu de la vie, conduis-nous vers la justice et la paix.»

Des décisions, des réflexions et des prières pour clore l'Assemblée

L'Assemblée a passé en revue les activités du COE, sur la base du rapport Une foi qui fait justice: le cheminement du COE de Porto Alegre à Busan. Parmi les domaines de l'engagement œcuménique et les sujets de préoccupation du COE, on peut citer l'écojustice, l'édification de la paix et la défense des causes dans la perspectives des conceptions théologiques, ainsi que la formation œcuménique des jeunes.

C'est dans le contexte du «pèlerinage de justice et de paix» que nous espérons réaliser les programmes du COE pour inspirer les Églises à travailler ensemble, a déclaré la pasteure Sharon Watkins, présidente du Comité d'orientation du programme du COE.

En même temps qu'elle a défini de nouvelles orientations de la stratégie financière permettant au COE d'accomplir ses activités, l'Assemblée a pris connaissance du rapport des finances présenté ä Busan.

L'Assemblée a adopté des déclarations et des notes sur un certain nombre de questions, comme la paix et la réunification de la péninsule coréenne, la politisation de la religion et les droits des minorités religieuses, les droits humains des apatrides et les efforts en vue de la paix juste.

Les déléguées et délégués ont exprimé leur préoccupation au sujet de la présence et du témoignage chrétiens au Moyen-Orient, de la situation en République démocratique du Congo, entre autres sujets traités par l'Assemblée.

L'Assemblée a élu un Comité central de 150 membres, qui sera l'organe de prise de décisions du COE jusqu'à la prochaine Assemblée, dans 7 ou 8 ans. Ce nouveau Comité compte 39% de femmes, 61% d'hommes, 13% de jeunes, 5% de personnes autochtones, 2% de personnes handicapées; 68% des membres sont ordonnés et 32% laïques.

Le Comité central du COE a élu Mme Agnes Abuom, de l'Église anglicane du Kenya, à sa présidence, ainsi qu'un vice-président et une vice-présidente: le métropolite Gennadios de Sassima, du Patriarcat œcuménique de Constantinople, et la pasteure Mary Ann Swenson, de l'Église méthodiste unie des États-Unis.

L'Assemblée a également élu huit présidentes et présidents, qui représenteront le COE dans leurs régions: la pasteure Mary-Anne Plaatjies van Huffel (Afrique), le pasteur Sang Chang (Asie), l'archevêque Anders Wejryd(Europe), la pasteure. Gloria Nohemy Ulloa Alvarado (Amérique latine et Caraïbes), l'évêque Mark MacDonald (Amérique du Nord), la pasteure Mele’ana Puloka (Pacifique), SB Jean X, patriarche de l'Eglise orthodoxe grecque d'Antioche et de tout l'Orient (Églises orthodoxes) et Karékine II, patriarche et catholicos suprême de tous les Arméniens (Églises orthodoxes orientales).

La 10e Assemblée du COE s'est terminée par un service de prière et d'action de grâce qui a envoyé les participantes et participants dans la paix. Le père Michael Lapsley, SSM (Society of the Sacred Mission), qui a prêché lors de cette cérémonie, a déclaré: «Je prie pour que nous quittions toutes et tous ces lieux en étant inspirés par le Saint Esprit de Dieu à œuvrer aux côtés du Christ en faveur de la justice et de la paix.»

L'Assemblée du COE s'adresse au public contemporain (communiqué de presse du 8 novembre 2013, en anglais)

Site officiel de la 10e Assemblée du COE

Photos à haute résolution disponibles sur le site photos.oikoumene.org