World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

You are here: Home / Centre de presse / Nouvelles / Après les suggestions fournies lors d’une rencontre en Terre Sainte, le COE veut affiner sa stratégie pour une paix juste

Après les suggestions fournies lors d’une rencontre en Terre Sainte, le COE veut affiner sa stratégie pour une paix juste

Après les suggestions fournies lors d’une rencontre en Terre Sainte, le COE veut affiner sa stratégie pour une paix juste

Photo:Albin Hillert/COE

23 June 2017

English version published on: 27 June 2017

Au terme de la semaine de consultation «50 ans d’occupation; la réponse œcuménique» organisée en Terre Sainte, Olav Fykse Tveit, secrétaire général du Conseil œcuménique des Églises (COE), a déclaré que les suggestions reçues lors de cette rencontre influenceraient le COE alors qu’il affine ses stratégies et programmes relatifs à une paix juste en Palestine et en Israël.

Le COE a étudié en détail une lettre ouverte de la Coalition nationale des organisations chrétiennes de Palestine décrivant l’injustice qui règne en Terre Sainte. Il a notamment analysé les recommandations de la coalition concernant les moyens grâce auxquels les Églises du monde entier pourraient participer à l’instauration de la justice et de la paix en Palestine et en Israël.

«Alors qu’au COE, nous planifions nos activités pour 2018 et au-delà, les Églises de Palestine doivent savoir que leur point de vue est entendu et qu’il est extrêmement important», a expliqué le pasteur Tveit.

Il a été demandé à la Commission des Églises pour les affaires internationales du COE d’effectuer une analyse approfondie de l’évolution des paysages et des dynamiques politiques en Terre Sainte dans l’optique d’élaborer une stratégie de défense des causes plus spécifique faisant appel aux nations et aux organisations très influentes.

«Bien que cette consultation soit terminée, nous continuerons à travailler avec la même passion sur des stratégies et des objectifs précis, avec des partenaires, pour militer en faveur de la fin de l’occupation et pour instaurer une paix juste en Palestine et en Israël», a assuré le pasteur Tveit.

Au cours de la consultation, il a notamment été question de stratégies visant à sensibiliser l’opinion publique à la vie sous l’occupation. Le Programme œcuménique d’accompagnement en Palestine et en Israël du COE apporte déjà une contribution précieuse sur ce plan et sur d’autres, mais de nouvelles initiatives seront également étudiées, a annoncé le secrétaire général.

Cette semaine, le COE a lancé la campagne en ligne «Recherche #JusticeEtPaix en Terre Sainte» («Seek #JusticeAndPeace in the Holy Land») qui met en avant des profils d’artisans de paix et des appels à la justice pour tous les peuples d’Israël et de Palestine.

Le COE souhaite également entamer des réflexions, des études et des projets théologiques qui apporteront le point de vue de toutes les régions du monde, et notamment des pays du Sud, sur la paix juste en Terre Sainte. Ce travail peut être prolongé par l’Institut œcuménique de Bossey et la Commission de Foi et constitution.

Enfin, le COE va renforcer sa communication sur la situation en Palestine afin d’aider les Églises et les autres partenaires œcuméniques à s’adresser à leurs membres et aux gouvernements de manière plus systématique pour défendre la paix juste en Terre Sainte. Dans le cadre de ces efforts, le COE va établir un ensemble de principes et de pratiques pour un pèlerinage de justice et de paix responsable en Terre Sainte.

Rifat Kassis, auteur appartenant au mouvement Kairos, a déclaré que les Palestiniens avaient été très émus par la chaleureuse réception organisée par le COE ainsi que par les Églises et organisations chrétiennes présentes à la consultation. «C’était très stimulant et très encourageant de voir à quel point les membres s’engagent afin de poursuivre la lutte pour mettre fin à cette longue souffrance et obtenir justice pour les Palestiniens», a ajouté M. Kassis.

Dans sa prière de conclusion, le métropolite Gennadios de Sassima, vice-président du Comité central du COE, a remercié Dieu d’avoir rassemblé en Terre Sainte autant de personnes avec des sentiments de gratitude et de lamentation. «Nous sommes venus d’orient et d’occident, du sud et du nord, de la mer et des montagnes, des vallées, des villes grandes et petites, a-t-il déclaré. Nous venons de différentes cultures, nous appartenons à différentes Églises, et nous parlons différentes langues.»

Pourtant, les personnes présentes à la consultation étaient unies pour former un mouvement œcuménique, et déterminées à faire régner la justice en Terre Sainte, a ajouté le métropolite Gennadios. «Nous vous sommes reconnaissants de nous avoir aidés, de nous avoir donné le courage de nous ouvrir. Pendant ces quelques jours, nous étions en famille, et nous formions une communauté fraternelle. Nous sommes unis dans notre conviction que la justice pour les Palestiniens n’est pas une cause perdue.»

La direction du COE présentera les stratégies et plans modifiés lors de la prochaine réunion du Comité exécutif, en novembre, à Amman (Jordanie).

 

WCC in solidarity with churches in the Middle East

Campaign "Seek #JusticeAndPeace in the Holy Land"

Welcome by Patriarch Michel Sabbah, Patr em., June 20, 2017

The cloud of witnesses to hope, Introduction to the Bethlehem Consultation on 50 Years of Occupation, by Rev. Dr Olav Fykse Tveit

Sabbah: “The only remaining hope is in the churches’ prophetic voice and action” WCC press release 21 June, 2017

Christian organizations in Palestine release open letter, WCC press release 21 June, 2017

WCC statement 11 June, 2017