World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Activités / Le souci de la création et la justice climatique

Le souci de la création et la justice climatique

Le souci de la création et de la justice sont au cœur du travail du COE sur les changements climatiques. La Bible enseigne l'intégralité de la création et invite les êtres humains à prendre soin du jardin d'Eden (Genèse 2,15). Le Dieu de la Bible est un Dieu de justice, qui protège et aime ses créatures les plus vulnérables et veille sur elles.
Le souci de la création et la justice climatique

Prière œcuménique à Notre Dame de Paris lors de la COP21. © Ryan Rodrick Beiler/FLM

Le COE et les changements climatiques

Le souci de la création et de la justice sont au cœur du travail du COE sur les changements climatiques. La Bible enseigne l'intégralité de la création et invite les êtres humains à prendre soin du jardin d'Eden (Genèse 2,15). Le Dieu de la Bible est un Dieu de justice, qui protège et aime ses créatures les plus vulnérables et veille sur elles.

Le modèle planétaire actuel de développement met en péril la vie et les moyens d'existence d'un grand nombre de personnes, surtout parmi les populations les plus défavorisées, et il détruit la biodiversité. Dans la vision œcuménique, il faut se débarrasser de ce modèle qui a pour fondements la surconsommation et la cupidité.

Depuis les années 1970, le COE contribue à l'élaboration du concept de communautés durables. Depuis l'adoption, en 1992, de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, le COE est présent à toutes les conférences de l'ONU sur le climat.

Au fil des ans, le COE a contribué à stimuler un mouvement en faveur de la justice climatique touchant des millions de personnes à travers le monde. Ainsi, plusieurs milliers de paroisses ont fait résonner leurs cloches en 2009 pour demander des mesures justes et ambitieuses en faveur du climat, et d'autres sont chaque année unies dans la prière pendant Un temps pour la création.

Related Events

Un temps pour la Création

Un temps pour la Création

01 septembre - 04 octobre 2016 Dans le monde entier

Du 1er septembre – premier jour de l'année liturgique orthodoxe – au 4 octobre – fête de François d'Assise, saint patron des animaux et de l'environnement dans la tradition catholique –, les Églises sont appelées à participer activement à un Temps pour la création.

Related News

La consolidation de la paix et les migrants, futures priorités du groupe de travail de l’Église catholique romaine et du COE

La consolidation de la paix et les migrants, futures priorités du groupe de travail de l’Église catholique romaine et du COE

Les représentants et représentantes du Conseil œcuménique des Églises (COE) et de l’Église catholique romaine élaborent de nouvelles façons de travailler en commun sur les problèmes contemporains les plus urgents.

Le secrétaire général du COE au rassemblement mondial pentecôtiste

Le secrétaire général du COE au rassemblement mondial pentecôtiste

«Nous péchons tous contre le Saint Esprit lorsque nous faisons fi du changement climatique», a déclaré le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du COE, au cours de la journée d'ouverture de la 24e Conférence mondiale pentecôtiste, à São Paulo, au Brésil, le 7 septembre dernier.

L’École GEM s’achève sur l’espérance d’un avenir meilleur

L’École GEM s’achève sur l’espérance d’un avenir meilleur

«En tant que professeur d’économie et d’éthique de l’économie ayant suivi des études de théologie, et en tant que doyen de l’École GEM, je peux dire que l’économie pluraliste – une initiative internationale étudiante qui suscite un intérêt croissant – est une tentative de remettre en question une économie néolibérale monolithique. L’heure est venue de repenser l’économie», a déclaré le professeur Martin Büscher, premier titulaire de la chaire d’économie et d’éthique des affaires à l’Institut de diaconie et de gestion (IDM) de l’Université protestante de Wuppertal/Bethel, en Allemagne, à la fin de l’École de gouvernance, d’économie et de gestion (GEM) qui s’est tenue à Hong Kong du 22 août au 2 septembre.